Trop proche d’une canalisation gaz, une antenne Free Mobile va finalement voir le jour ailleurs avec beaucoup de retard

Trop proche d’une canalisation gaz, une antenne Free Mobile va finalement voir le jour ailleurs avec beaucoup de retard

Direction Vitry-le-François où l’implantation d’une antenne Free Mobile visant à renforcer la couverture 3G et 4G dans une zone, a pris du retard, la faute à un problème de sécurité. Un nouvel emplacement a finalement été choisi.

Prévu unitialement à l’automne 2018 sur deux parcelles d’une zone artisanale, le projet d’implantation d’une antenne Free Mobile a d’abord reçu un avis favorable du conseil communautaire en juin 2018, avant d’être considéré lors “des Déclarations d’intention de commencement de travaux” après consultation de GRT Gaz, “trop proche de la canalisation gaz implantée sur la zone du Bois-Legras », a indiqué un rapporteur lors d’un conseil jeudi dernier, fait savoir L’Union.

Réactif, Free Mobile a rapidement identifié un nouveau site, non loin du précédent et appartenant à la communauté de communes. Pour le reste, le projet d’implantation de l’opérateur de Xavier Niel est identique, à savoir un pylône de 30 mètres abritant trois antennes. La redevance annuelle versée par l’opérateur a été établie à 5 500 euros. Pour l’heure aucune date de travaux n’a été révélée, mais le conseil communautaire vient une nouvelle fois de donner un avis favorable à cette implantation. Une chose est sûre, ce projet accusera plus d’un an de retard.