Iliad : “cette guerre en Ukraine révèle le rôle décisif que joue l’industrie des télécoms”, la mobilisation est sans précédent

Iliad : “cette guerre en Ukraine révèle le rôle décisif que joue l’industrie des télécoms”, la mobilisation est sans précédent

Dans une tribune, la direction d’Iliad rappelle l’importance de l’action des opérateurs européens dans la guerre en Ukraine, en particulier ceux présents dans les pays frontaliers comme sa filiale Play. Entre initiatives fortes envers la population, augmentation de la capacité des réseaux, sécurisation des plateformes et financement des équipements de communications satellitaires.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, le groupe Iliad est fortement mobilisé, notamment à travers les nombreuses initiatives sa filiale polonaise Play, ainsi qu’Orange présent dans plusieurs pays frontaliers. Dans une tribune publiée sur son compte Linkedin, Thomas Reynaud, directeur général de la maison-mère de Free n’a pas manqué de revenir sur la situation actuelle qui révèle “le rôle décisif que joue notre industrie des télécoms, comme déjà constaté pendant la pandémie”.

Selon lui, la mission des opérateurs européens de faciliter les communications entre les individus, libérer l’accès à la technologie, et permettre à l’information et aux savoirs de circuler devient dans ces heures sombres l’épine dorsale qui “aide les Ukrainiens à communiquer entre eux, et avec le reste du monde pour avoir un moyen de riposter.  Grâce aux télécoms aussi que la vérité éclate au grand jour. Malgré un rapport de forces écrasant sur le terrain, l’encerclement et les sièges qui s’annoncent, le monde, la communauté internationale ne peut pas ignorer ce qui se passe aujourd’hui en Ukraine”.

Dans ce contexte, Thomas Reynaud tient à féliciter les collaborateurs de Play, plus proches du conflit, pour leur élan de solidarité envers leurs voisins. “Play a été le premier opérateur polonais à offrir des appels et de l’Internet gratuit à tous les Ukrainiens vivant ou arrivant en Pologne. En un temps record, nous avons adapté nos messages et nos fonctions supports en Ukrainien cyrillique”, explique-t-il.  Plus de 80 collaborateurs de Play se sont portés volontaires pour se rendre dans les points d’accueil des réfugiés à la frontière Polono-Ukrainienne mais aussi dans les points situés dans les gares.

Ce dimanche 6 mars, pas moins de 80 000 cartes SIM avaient déjà été distribuées à des réfugiés sur la frontière et dans tous les points d’accueil en Pologne. “Chaque carte SIM offre appels et SMS illimités vers les mobiles ukrainiens, 2 heures d’appels et 10GO de data gratuits en Pologne”, apprend-on. A ce jour, plus de 230 000 Ukrainiens en Pologne communiquent gratuitement grâce à l’opérateur. Ses équipes réseaux travaillent par ailleurs “pour augmenter la capacité de notre réseau et faire face à l’augmentation du trafic. Nos équipes informatiques font de même pour améliorer nos offres aux Ukrainiens et sécuriser nos plateformes”, poursuit-il. Tout cela s’ajoute aux gestes de Free Mobile en France et Iliad en Italie, lesquels ont fait évoluer rapidement leur offre commerciale, à savoir une gratuité de toutes les communications vers l’Ukraine. Iliad s’est aussi montré solidaire en finançant des équipements de communications satellitaires à destination de citoyens et d’entreprises ukrainiennes.