Le saviez-vous : vous pouvez changer d’avis lors de l’achat d’un mobile chez Free, mais comment se faire rembourser ?

Le saviez-vous : vous pouvez changer d’avis lors de l’achat d’un mobile chez Free, mais comment se faire rembourser ?

Lors de l’achat d’un smartphone de la boutique Free Mobile, il est possible de changer d’avis. Voici tout ce qu’il faut savoir pour retourner l’appareil et se faire rembourser par l’opérateur.

Vous avez le droit de changer d’avis. Lors de l’achat d’un smartphone dans la boutique Free Mobile, vous disposez en effet d’un délai de rétraction de 14 jours à compter de la réception.

“Dans le cadre de votre rétractation, vous serez remboursé de tous les paiements versés (y compris les frais de livraison) au plus tard 14 jours à compter de la date à laquelle Free est informé de votre décision”, précise l’assistance de l’opérateur. Sauf demande de l’abonné, le remboursement sera effectué via le même moyen qu’on moment de l’achat. Les frais de renvoi resteront en revanche à la charge de l’abonné.

À quelle adresse renvoyer le mobile ?

Le courrier de rétractation et le smartphone seront à envoyer à l’adresse suivante : Free – Service Mobile – 77581 Savigny le Temple Cedex. Le mobile devra d’ailleurs être renvoyé, “au plus tard 14 jours après avoir communiqué votre décision de rétractation”, souligne l’opérateur de Xavier Niel.

Quelle est votre situation précise ?

La démarche dépend par ailleurs de la réception ou non du mobile. Si vous n’avez pas encore reçu le colis, refusez la livraison ou n’allez pas retirer le colis, puis adressez votre courrier de rétractation en prenant soin d’indiquer vos noms, prénom et identifiant abonné. À noter qu’il est aussi possible d’annuler la commande depuis l’espace abonné si le téléphone n’a pas encore été expédié. Le remboursement des frais engagés interviendra dans les 14 jours. Si vous avez reçu votre mobile, retournez le colis accompagné du courrier de rétractation. Vous pouvez également envoyer le courrier, puis le smartphone dans un second temps, en veillant toutefois à respecter le délai de “14 jours maximum à compter de l’envoi de votre courrier”.