La maison-mère de Free met 11 milliards d’euros sur la table pour racheter Vodafone Italia

La maison-mère de Free met 11 milliards d’euros sur la table pour racheter Vodafone Italia

Iliad n’a pas peur de sortir le portefeuille et de faire appel à une grande banque européenne pour acquérir son concurrent en Italie.

Une ambition de consolidation de l’autre côté des Alpes avec un prix concret. D’après une source proche du dossier citée par Reuters et confirmant une information du Financial Times, la maison-mère de Free est prête à payer plus de 11 milliards d’euros pour racheter la branche italienne de Vodafone.

Une offre représentant une valorisation d’environ sept fois l’excédent brut d’exploitation, dont le montant est permis par une alliance avec un fond d’investissement. Toujours d’après la même source, Iliad s’est assuré des financements auprès d’une grande banque européenne pour soutenir sa proposition. Vodafone aurait d’ailleurs bien reçu l’offre, mais n’y a pas encore répondu.

Si l’acquisition avait bien lieu, Iliad récupèrerait ainsi les 18 millions de clients Vodafone, ainsi qu’un réseau déjà complet, alors que l’opérateur a pour l’instant activé moins de 9000 antennes en Italie. Après avoir enregistré son premier résultat positif lors du 1er semestre 2021, Iliad Italia deviendrait le premier opérateur mobile dans le pays en termes de part de marché. Sur le fixe, l’opérateur à peine lancé avec son iliadbox, récupèrerait via ce rachat, 3 millions d’abonnés. Pendant ce temps, le groupe de Xavier Niel renforcerait davantage sa présence en Europe à l’heure où il compte plus de 42 millions de clients.