Sony va débourser 3,6 milliards de dollars pour acquérir le studio américain de jeux vidéo Bungie

Sony va débourser 3,6 milliards de dollars pour acquérir le studio américain de jeux vidéo Bungie

Le groupe a déclaré dans un communiqué vouloir racheter le studio de jeux vidéo Bungie, le créateur de la franchise Halo, pour 3,6 milliards de dollars.

Après le rachat d’Activition Blizzard par Microsoft, Sony suit la tendance. En effet, le géant japonais a déclaré dans un communiqué ce lundi 31 janvier, son intention de racheter le studio Bungie, l’éditeur de jeux vidéo américain ayant conçu la série de FPS « Halo » pour la somme de 3,6 milliards de dollars soit environ 3,2 milliards d’euros.

Pour Jim Ryan, le PDG de Sony Interactive Entertainment, l’achat de cet éditeur « est une étape importante dans notre stratégie de toucher avec la PlayStation une audience beaucoup plus large ».

Depuis 1994, le numéro un mondial du jeu vidéo a déjà écoulé sa fameuse console la PlayStation à plus de 500 millions d’exemplaires tout modèles confondus. La section Sony Interactive Entertainment de l’entreprise dirige également plusieurs studios de jeux vidéo en charge de créer des hits sur la console de salon de la firme.

L’annonce de Sony survient quelques jours seulement après l’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft. Lors du lancement de Halo en 2000, Bungie était détenu par Microsoft et a écoulé plus de 80 millions d’exemplaires de son jeu. La firme de Redmond possède toujours les droits des jeux Halo dont la dernière version nommée « Halo Infinite » est sortie en décembre 2021.

Selon Michael Pachter, analyste de la société d’investissement Wedbush Securities : « Le prix [de cette acquisition] me paraît très élevé », « mais Sony a peu de jeux qui permettent de monétiser au-delà de la vente initiale. Et Bungie est vraiment bon pour ce qui est des opérations en temps réel. »

Il précise également que « Bungie n’a pas un énorme catalogue » et que cela « ne va pas vraiment aider Sony dans ses aspirations concernant le service par abonnement. »

Une chose est sûre, Sony cherche à s’étendre dans le secteur du jeu vidéo au même titre que Microsoft.

Source : Francetvinfo.fr