Google proposera un véritable concurrent au Face ID d’Apple sur son Pixel 4

Google proposera un véritable concurrent au Face ID d’Apple sur son Pixel 4

Un mix entre le Face ID d’Apple et la Kinect de Microsoft, c’est en tout cas ce à quoi pourrait faire penser la vidéo présentant le système de reconnaissance faciale du Google Pixel 4 présentée par la firme de Mountain View. 

La reconnaissance faciale sur Android, si elle est plutôt bien installée dorénavant, continue de souffrir de la comparaison avec Apple et son Face ID, en avance sur la majorité des constructeurs. Google semble vouloir mettre fin à cet écart en proposant une reconnaissance faciale bien plus poussée que ce que l’on trouve habituellement sur les smartphones Android. 

Tout d’abord, une réelle reconnaissance faciale avec modélisation 3D du visage nécessite plusieurs capteurs. C’est d’ailleurs ce qui avait poussé Apple à créer l’encoche, afin d’accueillir différents capteurs pour proposer son Face ID. Et des capteurs, le Pixel 4 en a beaucoup pour son Face unlock, dont un capteur dédié à la reconnaissance faciale associé à un projecteur de point. Cependant, une autre technologie vient s’ajouter pour déverrouiller le smartphone directement avec Soli. En complément du Face Unlock, ce radar intégré au flagship pourra ainsi déverrouiller votre smartphone en captant le fait que vous tendez la main vers votre smartphone et ainsi anticiper votre volonté d’utiliser le Pixel 4. Mais ce n’est pas la seule utilisation possible de Soli.

Le fait que cette nouvelle technologie permet également une utilisation nouvelle du smartphone avec une navigation "sans les mains". D’où la comparaison avec Kinect en début d’article. En effet, le capteur vidéo, associé à la capacité de reconnaître les mouvements dans l’espace de Soli, permettrait ainsi de naviguer sans même toucher l’écran tactile. Une possibilité pratique donc, notamment lorsque le smartphone sera posé sur le Google Stand, socle de charge tenant l’appareil debout. 

 

 Et concernant la sécurité des données recueillies par Face Unlock, Google assure que le Pixel 4 disposera d’une puce Titan M, qui regroupera ces données et les stockera, les protégeant ainsi de toute utilisation frauduleuses.

La volonté de Google sur ce projet est claire : proposer un concurrent à Face ID qui garde sa place de meilleur système de reconnaissance facial du marché. Avec le projecteur de point notamment, la firme de Mountain View veut arriver au niveau d’Apple et avec Soli, le dépasser avec une nouvelle fonctionnalité. Il reste à voir si ce système convaincra les utilisateurs lors de la sortie du Pixel 4, prévue pour octobre prochain