4G : Free Mobile débarque après ses rivaux mais c’est l’antenne de trop pour des riverains

4G : Free Mobile débarque après ses rivaux mais c’est l’antenne de trop pour des riverains

Dans la commune de Rodez, préfecture de l’Aveyron, Free Mobile prévoit d’implanter une antenne-relais en plein centre-ville dans un immeuble en comptant déjà trois, d’Orange, SFR et Bouygues. Pour plusieurs riverains, c’est la consternation.

La pilule est dure à avaler pour des habitants de la rue "Neuve" à Rodez. «La crainte, c’est qu’il a déjà trois antennes. En 2015, on a supprimé une antenne Orange sur le toit de la CCI, parce qu’il y avait une école à proximité.Elle a été déplacée de quelques dizaines de mètres, dans un immeuble, où il y avait déjà une antenne SFR. Maintenant, il y en a trois, et on veut en rajouter une quatrième. C’est un non-sens total. Une seule antenne serait dangereuse et quatre au même endroit ne le seraient pas…» se plaint aujourd’hui un commerçant installé non loin. Et ce n’est pas le seul. Plusieurs riverains, mécontents, montent au créneau. Sans surprise, leurs inquiétudes tournent autour du manque d’information mais de l’impact des ondes électromagnétiques sur la santé. Le sujet est sensible dans la ville depuis plusieurs années rapporte La Dépêche, prenant l’exemple d’un autre commerçant, lequel livre bataille aux nombreuses antennes-relais installées dans la commune depuis 2016, cet opposant a d’ailleurs adressé plusieurs courriers à la mairie.


 Cartoradio (ANFR)

Dans cette rue, un panneau d’information en dit plus sur le projet d’implantation de l’antenne Free Mobile. Une demande de déclaration préalable a été déposée le 13 avril dernier mais "a fait l’objet d’un délai d’instruction supplémentaire de deux mois", en raison d’une consultation de l’architecte des bâtiments de France puisque l’installation prendra place dans "un site patrimonial remarquable". Le projet a également nécessité une "autorisation d’exploitation commerciale de la Commission départementale d’agencement commercial".