Toujours plus de data et de débit mobile pour quoi faire ? Longue vie aux Freebox… Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Toujours plus de data et de débit mobile pour quoi faire ? Longue vie aux Freebox… Vos meilleures réactions à l’actualité de Free et des télécoms

Univers Freebox traite de l’actualité de Free et des télécoms et a toujours été un espace où la communauté pouvait s’exprimer. Parfois, les réponses sont très drôles, ou très pertinentes, mais il faut se plonger dans les commentaires pour découvrir les bons mots de nos lecteurs. Nous vous proposons alors notre petite sélection dans ce “Best-Of”.


Des débits 4G/5G  ultra-rapides, pour quoi faire ?

Notre partenaire RNC Mobile a publié la 5e édition de son observatoire des performances du réseau Free Mobile, alors que la 5G représente plus de la moitié des tests réalisés en novembre, les abonnés de l’opérateur atteignent de plus en plus fréquemment des débits très élevés. Dans cet observatoire, le 5G se montre d’ailleurs comme une solution de choix pour atteindre des débits très élevés. Cependant, outre la question d’atteindre des pics très importants en speedtests, un débit de plus de 700 Mb/s est-il vraiment utile en mobilité ? La question s’est posée dans les commentaires.

D’ailleurs, certains se posent la question de l’absence de RNC Mobile sur iOS. L’un des membres les plus important de la communauté a apporté quelques précisions sur la raison de cette absence.


La course à la data, une aberration écologique ?

A l’heure où Free Mobile s’apprête à célébrer ses 10 ans d’existence, le directeur général d’Iliad explique que les usages ont été démultipliés. “Lorsque Free Mobile a été lancé, un abonné consommait 1Go, aujourd’hui, un abonné Free Mobile consomme 20 Go” explique-t-il. A titre de comparaison, au second trimestre 2021, les Français consommaient en moyenne 11.6 Go sur les réseaux 4G, tout opérateur confondu, soit une hausse de 12% en un an. Si la hausse de consommation peut s’expliquer par certains usages, la question se pose cependant : pourquoi proposer des enveloppes à 100, 200 voire 300 Go, quand l’usage moyen est si restreint ? D’autant plus durant une période où la responsabilité écologique du numérique fait partie des enjeux du secteur ? Si certains usages peuvent s’entendre, d’autres peuvent aller vers ce qui pourrait être considéré comme de l’abus, et certains lecteurs aimeraient un contrôle plus ferme sur cette consommation de data. Qu’en pensez-vous ?


La Freebox contre l’obsolescence programmée, certains avis divergent

“On s’engage à ce que chaque génération de Freebox dure a minima 10 ans”, a indiqué Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, à l’occasion d’un colloque organisé par Les Echos et Le Parisien. À ses yeux, “c’est une façon de lutter contre l’obsolescence programmée”. Et de souligner que la Freebox Révolution a fêté ses 10 ans et qu’elle est encore dans le parc des box de Free. Cette durée de vie est réfléchie dès la conception, avec “un souci à la fois d’intégrer des éléments recyclés et de préparer la recyclabilité”, explique Thomas Reynaud, donnant comme exemple le fait d’éviter les colles. Si la démarche est louable, certains se posent la question : conserver une vielle box pendant 10 ans plutôt que de la remplacer par un appareil moins gourmand ne serait pas mieux ?

D’autant plus que le rythme de sortie des Freebox n’est pas aussi long, l’opérateur cherchant toujours à proposer plus d’innovation à ses abonnés.


Hadopi, échec ou pas échec ?

Alors que l’institution va bientôt disparaître en fusionnant avec le CSA, Hadopi fait son bilan : pour 14 millions d’avertissements envoyés durant son existence, à peine plus de 500 sanctions ont été appliquées. Un bilan statistique clairement en deça de ce qu’on aurait pu attendre mais qui semble pourtant satisfaire l’Autorité. La Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet a été créée en 2009 pour tenter d’entraver la hausse du piratage avec pour objectif, à son lancement, d’adresser 10 000 e-mails d’avertissement et 1000 décisions de suspensions journalières. Et si le piratage est en baisse chaque année, Hadopi peut-il vraiment en tirer tous les lauriers ?


Le back-up d’une Freebox : plusieurs moyens de parvenir à ses fins

Quelle option voudriez-vous voir débarquer sur les Freebox ?” Univers Freebox vous a posé la question le 27 octobre en proposant plusieurs idées. Au total, 4 933 lecteurs ont répondu à notre sondage et l’une des propositions a remporté un incontestable succès. 52 % des sondés voudraient voir arriver une solution de back-up sur leur Freebox, à la manière de ce que peut proposer Bouygues Telecom. Une clé 4G ou 5G proposée par l’opérateur en cas de problèmes de connexion le temps que la situation soit réparée serait donc très appréciée par les sondés, bien plus que d’autres ajouts. Cependant, pour certain, le mode modem de leur smartphone et un abonnement mobile leur suffit. Cependant, le regret reste que l’agrégation 4G+ xDSL proposée avec la Delta ne soit pas également une solution de secours.