En mauvaise posture, Molotov est officiellement racheté par FuboTV

En mauvaise posture, Molotov est officiellement racheté par FuboTV

Plus tôt que prévu, l’américain FuboTV annonce avoir finalisé l’acquisition de Molotov.

L’opération devait initialement se clôturer au cours du premiers trimestre 2022, mais la plate-forme américaine de diffusion de télévision en direct sur le sport a pris les devants, en annonçant hier avoir bouclé le rachat de Molotov. Le montant avoisinerait comme prévu les 164 millions d’euros.

Les synergies entre fuboTV et la technologie  de Molotov devraient ainsi permettre aux deux sociétés de poursuivre sur la voie d’une croissance accélérée dans leurs pays d’origine respectifs et de tirer parti de leurs capacités pour améliorer les deux modèles commerciaux à plus grande échelle.

Molotov restera basé à Paris et dirigé par Jean-David Blanc qui a été nommé président et rapportera directement à David Gandler, co-fondateur et PDG de fuboTV. Les quelque 100 employés de la plateforme de télévision française par internet  resteront au sein de la société et fuboTV prévoit d’étendre davantage l’équipe de produits et d’ingénierie dans la capitale. Fondée en 2015 par Blanc (fondateur d’AlloCiné) et Pierre Lescure (co-fondateur de Canal+), Molotov revendique aujourd’hui 17 millions d’utilisateurs.

Le groupe américain cherchera à fournir à Molotov du contenu sportif et des fonctionnalités de produit axées sur le sport. “La plate-forme de streaming nouvellement combinée a le potentiel d’offrir une expérience produit robuste et personnalisée pour tout le monde dans le foyer. Cette offre complète permettra également à fuboTV de personnaliser les offres de contenu local à mesure qu’elle pénètre de nouveaux marchés”, indique un communiqué.

fuboTV opère actuellement aux États-Unis et au Canada et a été le premier MVPD virtuel américain à entrer en Europe avec son lancement en 2018 en Espagne. De son côté, Molotov opère en France, au Burkina Faso, Côte d’Ivoire,  Sénégal ou encore au Cameroun et devrait être lancé prochainement en République démocratique du Congo.

Cette acquisition arrive à l’heure où Molotov vient d’être condamné par la justice à verser 7 millions d’euros de dommages et intérêts  à M6  pour «contrefaçon» et «parasitisme» et à mettre fin à la diffusion de M6, W9 et 6ter dans les prochains jours. Un coup du pour la plateforme qui a répondu être toujours en négocations avec le groupe de Nicolas de Tavernost.