Condamné, Molotov doit arrêter de diffuser les chaînes M6, W9 et 6ter sur sa plateforme

Condamné, Molotov doit arrêter de diffuser les chaînes M6, W9 et 6ter sur sa plateforme

Coup dur pour la plateforme aux 17 millions d’utilisateurs.  La justice condamne Molotov à verser 7 millions d’euros à M6, et lui interdit de diffuser les chaînes du groupe.

A peine racheté par l’américain FuboTV, Molotov essuie une défaite importante face à M6 et pas n’importe laquelle.  Selon les informations du Parisien, le service de télévision par internet a été condamné le 2 décembre pour «contrefaçon» et «parasitisme» par le tribunal judiciaire de Paris. La start-up doit ainsi verser 7 millions d’euros au groupe de Nicolas de Tavernost de dommages et intérêts, et perd ainsi la bataille.

Le contrat de distribution liant les deux acteurs avait expiré le 31 mars 2018 mais Molotov a continué jusqu’à aujourd’hui de retransmettre les chaînes du groupe M6 alors que dans le même temps les opérateurs télécoms payaient pour les diffuser. La justice contraint ainsi la plateforme OTT à mettre fin à la diffusion de M6, W9 et 6ter dans les prochains jours. C’est la douche froide pour Molotov qui va voir son offre perdre en attractivité, surtout que TF1 a engagé une procédure similaire à M6 il y a deux ans.  La filiale de Bouygues demande pour sa part 7,4 millions d’euros pour « contrefaçon de droits voisins » aux droits d’auteur et « contrefaçon de marque ». Si Molotov venait à être sommé de ne plus diffuser les chaînes du groupe TF1, son utilité pourrait devenir toute relative aux yeux du grand public. Une décision de justice est attendue courant 2022.