Molotov racheté 164 millions d’euros par le groupe américain FuboTV

Molotov racheté 164 millions d’euros par le groupe américain FuboTV

FuboTV rachète Molotov la bagatelle 164,3 de millions d’euros. Le service OTT restera basé à Paris et se verra fournir du contenu sportif.

Après l’échec du rachat de Molotov par Altice, et le plan de sauvetage à 30 millions d’euros de Xavier Niel, le très populaire service de télévision par internet français se sécurise et va pouvoir se développer à l’échelle internationale. FuboTV, plateforme de streaming américaine spécialisée dans le sport a annoncé hier s’emparer de Molotov et de ses 17 millions d’utilisateurs pour 164,3 millions d’euros dont au moins 85% est attendu en fonds propres. Si l’acquisition est soumise aux approbations requises, la finalisation de ce rachat est prévu lors du premier trimestre de 2022.

Le groupe américain souhaite tirer parti de la plateforme OTT française et de son service AVOD Mango afin de se développer à l’international et s’ouvrir à de nouveaux marchés. “Molotov apporte aux activités internationales de fuboTV un modèle freemium qui tire parti d’un abonnement gratuit pour stimuler les utilisateurs et leur vendre ensuite des bouquets de chaînes supplémentaires premium”, indique le groupe américain. Son ambition est d’accélérer à la fois ses abonnements et ceux de Molotov. Plus concrètement, fuboTV prévoit de fournir du contenu sportif et des fonctionnalités de produit axées sur le sport à Molotov.

La startup française restera basée à Paris et sera toujours dirigé par Jean David Blanc, son co-fondateur. Les 100 employés du service resteront au sein de la société et fuboTV prévoit d’étendre davantage l’équipe de produits et d’ingénierie.  « Nous sommes ravis de faire évoluer Molotov avec fuboTV avec qui nous partageons la même ambition et la même vision pour une plateforme de streaming TV en direct. Notre objectif est de fournir aux consommateurs une expérience de streaming de premier ordre avec un contenu télévisuel premium à l’échelle mondiale », a déclaré Jean David Blanc.