Univers Freebox a testé le Samsung Galaxy S10+ disponible chez Free Mobile, un smartphone beau et à la pointe de la technologie

Univers Freebox a testé le Samsung Galaxy S10+ disponible chez Free Mobile, un smartphone beau et à la pointe de la technologie

Le Samsung Galaxy S10+ fait partie des smartphones haut de gamme disponibles chez Free Mobile. Il s’affiche à 1 009 euros en version 8/128 Go ou 1 259 euros en version 8/512 Go dans la boutique de l’opérateur. Nous vous donnons aujourd’hui nos impressions à son sujet après plusieurs jours en sa compagnie.

Avant de passer à ce test réalisé à partir d’un exemplaire 8/128 Go prêté par la marque, voici un rappel des principales caractéristiques techniques du Galaxy S10+ :

-    Processeur : octa-core jusqu’à 2,7 GHz avec le chipset Exynos 9820

-    Mémoire vive : 8 ou 12 Go

-    Écran : dalle AMOLED 6,4 pouces dans une définition WQHD+ (3 040 x 1 440 pixels)

-    Audio : son stéréo

-    Stockage : 128 Go, 512 Go ou 1 To (extensible par MicroSD)

-    Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12/B13/ B17/B18/B19/B20/B25/B26/B28/B32/B66

-    Triple capteur photo dorsal : 12 Mégapixels (principal) + 12 Mégapixels (zoom) + 16 Mégapixels (ultra grand-angle)

-    Double capteur photo frontal : 10 Mégapixels (principal) et 8 Mégapixels (infos de profondeur), dans un trou de l’écran

-    Prise casque : oui, dans la tranche inférieure

-    Connectique de charge : USB Type-C, dans la tranche inférieure

-    Connectivité Bluetooth : version 5.0

-    NFC : oui

-    Batterie : 4 100 mAh (non amovible) avec une charge filaire 15 Watts, une charge sans-fil 15 Watts et une charge sans-fil inversée 9 Watts

-    Système d’exploitation : Android 9.0 Pie avec l’interface One UI

-    Protection : lecteur d’empreintes digitales sous l’écran ou reconnaissance faciale avec le capteur frontal

-    Certification IP68 pour la résistance à l’eau

Un beau smartphone

On peut le dire, le Galaxy S10+ est un très beau smartphone avec son extrême finesse, ses courbures au niveau des tranches et son écran couvrant la quasi totalité de la surface. 

Ces courbures et cette finesse, associées à la bonne répartition du poids, participent d’ailleurs à la bonne préhension du smartphone. Le Galaxy S10 Plus est vraiment agréable en main.

Un très bel écran et un son puissant

Parlons maintenant de l’écran qui est tout simplement magnifique en termes de couleurs et de fluidité. En jeu, c’est un vrai plaisir. Nous l’avons aussi essayé en extérieur par grand ensoleillement, et même avec le soleil dans le dos pointant sur l’écran. L’écran restait largement utilisable. Notez enfin que vous pouvez régler la chaleur d’affichage ou encore la définition depuis les paramètres.

 

Côté son, on sent qu’il y a du monde à bord, au point de ressentir les vibrations dans les mains lorsque le volume est à fond. Le son est puissant, clair et on distingue un début de basses. Un vrai régal dans les jeux aux musiques rythmées comme Asphalt 9, mais également en vidéo avec un bon trailer.

En parlant de son, le mini-jack est présent. On pourra d’ailleurs utiliser les écouteurs AKG présents dans la boîte. D’après nos écoutes, ils sont de très bonne facture, avec un son clair et de bonnes basses. De plus, ils tiennent parfaitement en place et offrent une bonne isolation du bruit extérieur.

Des photos excellentes 

Passons à la partie photo. Samsung jouit d’une solide réputation en matière de photo sur smartphone. Le Galaxy S10+ ne la ternira pas, loin de là, tant les clichés produits sont excellents, même en conditions de basse luminosité. Pas toujours nécessaire d’après ce que nous avons pu voir durant nos tests, le mode nuit dédié peut redonner un peu de luminosité manquante.

Ci-dessous, une photo de jour en mode classique, puis en grand-angle :

D’autres photos en pleine journée :

Une photo lors d’un spectacle son et lumière, en mode classique, puis avec le mode nuit qui éclaircit les parties sombres :

D’autres photos durant le spectacle, avec le mode nuit :

Ci-dessous, un selfie de jour, puis un autre de nuit avec l’écran qui fait office de flash en devenant tout blanc :

 

Comme le rappelle une petite fenêtre lors de la première utilisation, la capture d’un selfie peut être déclenchée avec la paume de la main :

Une 4G performante et un support de la B28 chère à Free

En extérieur et dans des zones bien couvertes en 4G, nous passions sans problème les 100 Mbit/s en réception. Nous avons même eu droit à une pointe à 265 Mbit/s. 

 

En intérieur, dans une zone d’habitation plutôt dense, nous flirtions généralement avec les 50 Mbit/s en réception.

Le Galaxy S10+ supporte enfin la 4G sur la bande des 700 MHz. Un bon point pour les abonnés Free Mobile, l’opérateur ayant beaucoup misé sur celle-ci.

Lecteur d’empreintes sous l’écran ou reconnaissance faciale

Pour la sécurisation des données, le Galaxy S10+ laisse le choix entre le lecteur d’empreintes sous l’écran et la reconnaissance faciale. Globalement, les deux solutions sont très efficaces. La seconde se révèle même pratique au quotidien. On peut la déclencher en soulevant le smartphone. Certains remarqueront la petite animation lumineuse autour du bloc photo avant signalant son fonctionnement.

De grosses performances, mais une chauffe pas forcément agréable

Avec le Galaxy S10+, nous nous attendions à des performances de haut vol et nous avons été servis de ce côté-là. Tout va vite avec ce smartphone. Asphalt 9, que nous avions testé sur de nombreux smartphones ces derniers temps, n’a jamais été aussi beau et fluide. La sensation d’accélération est bien réelle lors des coups de nitro. Un pur régal. PUBG Mobile se lance avec les graphismes au fond. Là encore, du régal pour les yeux.

Un passage dans AnTuTu puis Disk Speed confirme les grosses performances. Le Galaxy S10+ se retrouve dans le Top 10 d’AnTutu, tandis qu’il affiche des pointes à 205 Mo/s en écriture et 782 Mo/s en lecture dans Disk Speed.

 

Il y a en revanche une chose que nous avons rapidement constatée, lors du téléchargement et de l’installation d’une mise à jour du système, puis de manière plus prononcée en jeu ou en benchmark. Le smartphone a tendance à chauffer, et même parfois de manière un poil désagréable au niveau de la tranche gauche puis au niveau du dos, lorsqu’il est sollicité. Maintenant, il ne faisait pas vraiment frais au moment des tests.

Une autonomie confortable et une charge très rapide

L’autonomie s’est révélée plutôt correcte durant nos tests. Chargée à 100% le mardi à 17h38, la batterie affichait 40 % le mercredi soir à 00h00. Entre temps : du surf, de la consultation Twitter, des mises à jour d’applications, quelques petits téléchargements, des photos et du jeu gourmand. Une autre fois, nous étions à 100 % le matin à 8h58 et avions terminé à 56 % le soir même à 00h00. Cette fois-ci, le smartphone avait servi pour des messages, de la consultation et des notifications Twitter, deux bonnes heures d’Asphalt 9 et un peu de musique en ligne avec le haut-parleur.

La recharge s’effectue en filaire avec le bloc 15 Watts fourni dans la boîte, mais également en sans-fil. Nous avons ainsi pu recharger en posant le smartphone sur le player de la Freebox Delta. 

Ci-dessous, un exemple de suivi de charge, en filaire :

-  16h08 : 17 %

-  16h16 : 27 %

-  16h41 : 59 %

-  17h23 : 95 %

-  17h38 : 100 %

Notez aussi que le Galaxy S10+ propose de la charge sans-fil inversée, après un appui sur l’icône Wireless PowerShare dans le panneau de raccourcis rapides. Nous avons ainsi pu redonner un peu de batterie à un Galaxy S9 en rade de batterie, en le posant sur le Galaxy 10+. Pratique.

Une interface One UI très complète

L’interface One UI proposée par Samsung est plutôt jolie, en plus d’être claire et complète.

 

Parmi les options intéressantes et utiles, il y a le mode nuit pour l’utilisation le soir et le volet latéral pour un accès rapide aux applications favorites, mais également les gestes comme le fait de balayer l’écran avec le côté de la main pour faire une capture ou le fait de retourner l’appareil pour couper le son d’un appel entrant.

 

 

Dans les paramètres, les plus novices apprécieront de trouver un mode d’emploi pour découvrir les possibilités de l’appareil.

 

Dans les raccourcis accessibles après un glisser vers le bas, certains noteront aussi la présence d’un Espace Enfants qui permet de prêter son smartphone à ses enfants, mais avec des fonctions limitées et des contenus adaptés. Pas sûr qu’il serve dans de nombreux foyers, étant donné le prix de l’appareil…

 

Concernant la partie sécurité, nous avions les patchs de juin 2019 installés durant nos tests. 

VERDICT : le Galaxy S10+, c’est l’expérience haut de gamme à tous les niveaux. Il excelle dans tous les domaines : affichage, son, performances en jeu, photo, autonomie et rapidité de charge. Ajoutez à cela un joli design et une partie logicielle claire et complète. Le seul aspect dérangeant, que nous avons en tout cas constaté durant nos tests, concerne la chauffe. Elle s’est montrée un poil désagréable par moment. Si on pouvait ne pas s’attarder sur cet aspect avec un smartphone à 500 euros, on est naturellement plus exigeant avec un modèle à 1 000 euros.