Un tiers des smartphones Android peuvent être espionnés à cause de failles dans une puce

Un tiers des smartphones Android peuvent être espionnés à cause de failles dans une puce

Si votre smartphone est équipé d’une puce Mediatek, une série de bugs peuvent permettre d’intercepter vos conversations.

Les chercheurs en sécurité de Check Point dévoilent plusieurs failles chez Mediatek. Combinés, ces bugs peuvent permettre à des applications malveillantes de s’infiltrer dans les smartphones Android équipés de puces provenant de ce fabricant et intercepter vos conversations téléphoniques sans être remarquées.

La première faille est située dans le driver Mediatek d’Android et permet d’élever les privilèges de l’application, quand d’autres servent simplement à exécuter du code malveillant au sein de la puce directement. Un problème qui peut toucher directement de nombreux utilisateurs puisque les smartphones équipés de processeurs Mediatek représentait en 2020 une majorité des terminaux vendus à travers le monde.

Si votre smartphone a été mis à jour depuis le mois d’octobre, pas de panique, un correctif a depuis été déployé pour combler les failles. Cependant, pour les modèles ne bénéficiant plus d’un support technique, le risque est toujours présent et sans solution. Il faudra donc être prudent quant au choix des applications que vous installerez.

Source : 01net