5G : une commune refuse de voir les pylônes Free Mobile s’implanter et défigurer le paysage

5G : une commune refuse de voir les pylônes Free Mobile s’implanter et défigurer le paysage

Pas question de défigurer le paysage. Élus et habitants se mobilisent pour empêcher l’implantation de trois pylônes de téléphonie mobile.

“Esthétiquement, ce ne sera pas le top”, déplore Serge Vittu, un habitant d’Allouagne, village du département du Pas-de-Calais où trois pylônes doivent être implantés dans les prochains mois pour le déploiement de 5G. Parmi eux, un pylône TDF et deux pylônes Free. L’un d’eux, d’une hauteur de 32 mètres, doit d’ailleurs se retrouver au milieu d’une forêt, sur laquelle Serge Vittu a une vue depuis sa terrasse. “Cette antenne va doubler la hauteur des peupliers, 32 mètres, ça se voit de très loin”, explique-t-il.

Serge Vittu n’est pas le seul que l’arrivée de trois nouveaux pylônes pour la 5G dérange. Depuis début novembre, une partie des habitants, des membres du conseil municipal et le maire sont vent debout contre ces projets, estimant qu’ils risquent d’avoir un impact négatif sur le paysage. Le maire a notamment adressé des recours à la communauté de communes et à la préfecture du Pas-de-Calais. Une pétition a été lancée et peut être signée en mairie.

Concernant l’un des pylônes de Free, le maire d’Allouagne, ne mâche pas ses mots. “En entrée de ville, on nous installe ce bazar-là. Ce n’est pas admissible, on ne nous a proposé que ce projet-là, de cette dimension-là, rien d’autre, on ne peut pas l’accepter”, peste André Hennebelle. L’édile pense aussi que les opérateurs devraient faire preuve de plus de transparence, notamment face à des citoyens inquiets concernant les risques sanitaires. Hervé Lomon, l’un des membres du conseil municipal, s’interroge de son côté sur l’ampleur du déploiement. “Je ne suis pas sûr que les besoins des habitants ici soient en corrélation avec l’ensemble des antennes qui vont être installées”, estime-t-il.

Ces trois pylônes en rejoindront d’ailleurs un autre, déjà implanté, utilisé par SFR et récemment équipé pour la 5G. La hauteur de 15 mètres rend cependant l’équipement plus discret et plus acceptable à leurs yeux. “Mais celle-là, elle s’intègre plutôt bien dans le paysage et dans la rangée de peupliers, on la distingue à peine”, souligne Serge Vittu.


La vue depuis la terrasse de Serge Vittu (crédit photo France Bleu)

Source : France Bleu