Données personnelles : UFC-Que Choisir lance une action collective contre Google

Données personnelles : UFC-Que Choisir lance une action collective contre Google

Après avoir essayé de parvenir à un accord à l’amiable, UFC-Que Choisir se décide finalement à montrer les dents et lance une action collective contre Google. L’association reproche au géant américain d’exploiter les données personnelles des utilisateurs Android sans un réel consentement de leur part. Elle réclame une indemnisation.

UFC-Que Choisir vient d’annoncer le lancement d’une action de groupe contre Google devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. L’association de consommateurs dénonce un non-respect du dispositif RGPD (Règlement Général de Protection des Données), avec un consentement obtenu de manière détournée auprès des utilisateurs Android, sous couvert d’« amélioration des services proposés », « alors que la finalité réelle et première de cette collecte est celle de l’organisation d’envois de publicités ciblées ». Elle dénonce aussi le consentement des utilisateurs considéré « comme toujours acquis », alors qu’il nécessite « une action claire de leur part ». Enfin, UFC-Que Choisir reproche aussi le fait « de noyer les consommateurs dans des règles de confidentialités interminables », parlant de « plus de 1000 lignes, 5700 mots, 57 renvois et 100 liens vers d’autres contenus ».

UFC-Que Choisir réclame ainsi que Google « mette fin à l’exploitation des données personnelles de ses utilisateurs collectées de façon illégale », « obtienne un réel consentement de ses utilisateurs pour la collecte et le traitement de leurs données personnelles par ses services et applications » et « indemnise l’ensemble des consommateurs détenteurs d’un équipement Android (téléphone, tablette…) et titulaire d’un compte Google, à hauteur de 1000 euros au titre de la violation de la vie privée ». L’association souligne avoir tenté de parvenir à un accord à l’amiable, sans succès.

Source : UFC-Que Choisir