Freezone S'inscrire

Chiffres à l’appui, Huawei affirme être leader dans la 5G, malgré les pressions

Huawei lance quelques chiffres, afin de rappeler son leadership dans la 5G. Selon le constructeur chinois, ses équipements se retrouveraient dans deux tiers des réseaux hors de Chine.

Si les États-Unis ont banni Huawei du déploiement de la 5G et mènent campagne auprès de leurs partenaires commerciaux pour mettre des bâtons dans les roues du constructeur chinois, les chiffres lancés lors d’une conférence, par l’un des responsables, suggèrent une situation loin d’être totalement inconfortable.

Huawei rappelle qu’il a placé ses équipements dans 65 % des réseaux 5G hors de Chine. Le constructeur chinois a en effet signé une cinquantaine de contrats pour des livraisons dans plusieurs pays, dont la Corée du Sud, la Finlande, le Royaume-Uni ou la Suisse. Ils auraient ainsi livré plus de 150 000 stations de base 5G. Lors de sa prospection, Huawei n’hésite d’ailleurs pas à montrer patte blanche en proposant la signature des pactes garantissant l’absence de portes dérobées (ou backdoors).

Source : TechCrunch

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (4)
Posté le 26 juin 2019 à 15h58 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Et pan dans la gueule à Trump "le maitre du monde" innocent

Posté le 26 juin 2019 à 16h41 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Les fabricants chinois ne sont pas le problème. Ce sont la conséquence d'année de désindustrialisation où TOUS les fabricants (de tous les pays occidentaux) ont demandé à la Chine de fabriquer à bas coût, et pendant ce temps, ça leur a permis d'acquérir le savoir faire et de devenir même leader dans certains secteurs.

Le problème, c'était (temps imparfait car c'est trop tard) de se décharger de la fabrication in situ pour réduire les couts. Vision à court terme, car la Chine augmentera ses prix sur les secteurs où ils auront le monopole.

Et ça va être la meme chose avec les avions, les CPUs, les voitures, les trains, les paquebots et portes containers, le BTP, ...

La réaction de Trump arrive bien trop tard, et il en est sans doute conscient. En effet, son action va peut être un peu permettre artificiellement à l'industrie américaine de sortir des chiffres (pour sa prochaine élection), mais c'est juste un soubresaut avant l'extinction...

Posté le 26 juin 2019 à 16h51 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
olahaye74 a écrit
Les fabricants chinois ne sont pas le problème. Ce sont la conséquence d'année de désindustrialisation où TOUS les fabricants (de tous les pays occidentaux) ont demandé à la Chine de fabriquer à bas coût, et pendant ce temps, ça leur a permis d'acquérir le savoir faire et de devenir même leader dans certains secteurs. Le problème, c'était (temps imparfait car c'est trop tard) de se décharger de la fabrication in situ pour réduire les couts. Vision à court terme, car la Chine augmentera ses prix sur les secteurs où ils auront le monopole. Et ça va être la meme chose avec les avions, les CPUs, les voitures, les trains, les paquebots et portes containers, le BTP, ... La réaction de Trump arrive bien trop tard, et il en est sans doute conscient. En effet, son action va peut être un peu permettre artificiellement à l'industrie américaine de sortir des chiffres (pour sa prochaine élection), mais c'est juste un soubresaut avant l'extinction...

Je partage ton analyse et on vois ce que cela a donné en France...la désindustrialisation et le chomage

Posté le 26 juin 2019 à 23h00 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
olahaye74 a écrit
Les fabricants chinois ne sont pas le problème. Ce sont la conséquence d'année de désindustrialisation où TOUS les fabricants (de tous les pays occidentaux) ont demandé à la Chine de fabriquer à bas coût, et pendant ce temps, ça leur a permis d'acquérir le savoir faire et de devenir même leader dans certains secteurs. Le problème, c'était (temps imparfait car c'est trop tard) de se décharger de la fabrication in situ pour réduire les couts. Vision à court terme, car la Chine augmentera ses prix sur les secteurs où ils auront le monopole. Et ça va être la meme chose avec les avions, les CPUs, les voitures, les trains, les paquebots et portes containers, le BTP, ... La réaction de Trump arrive bien trop tard, et il en est sans doute conscient. En effet, son action va peut être un peu permettre artificiellement à l'industrie américaine de sortir des chiffres (pour sa prochaine élection), mais c'est juste un soubresaut avant l'extinction...

+1

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide