Top 12 : Les évolutions à venir

Top 12 : Les évolutions à venir

Le Top 12 fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. Ainsi, hier sur Europe1, à l’émission de Jean-Marc Morandini, le directeur général de Free, Michaël Boukobza, a présenté et expliqué le nouveau service de Free. Ainsi on apprend que lorsqu’on regarde la télévision via la Freebox, il y a ce que l’on appelle “une voie de retour” qui permet ainsi de savoir, de façon totalement anonyme, quelle est le nombre de téléspectateurs qui regardent une chaîne du bouquet, par rapport à l’ensemble utilisateurs de la FreeboxTV à un moment donné, en temps réel.

Il faut en fait entendre par téléspectateurs, le fait qu’un foyer utilise le service TV de la Freebox, car en effet, il n’y pas de mesure précise des téléspectateurs (contrairement à Médiamétrie), car un foyer peut tout autant être composé d’une personne que des plusieurs personnes. On ne peut pas donc non plus savoir quelle est l’âge de la personne, ni son activité, ce qui aurait pu être utile pour faire des mesures à la façon de Médiamétrie. De même on ne peut pas vérifier s’il y a toujours quelqu’un devant la télévision (exemple de Private Blue dans l’émission).

M. Boukobza précise cependant que de nouvelles informations viendront préciser l’ensemble des statistiques, comme par exemple la possibilité de savoir le nombre total de téléviseur allumé sur Freebox TV, de connaître le temps cumulé, et aussi de corriger les informations reçus (comme ce qui concerne Private Blue). De plus, pour palier au manque des mesures socio-professionnel, Free va faire appel à une institut de mesure d’audience (TNS en l’occurrence) pour faire ces mesures qu’elle ne peut pas techniquement faire toute seule.

Ainsi, l’avantage de la mesure d’audience de Free est qu’elle n’est pas une représentation de l’audience, qui contient toujours une marge d’erreur, mais une mesure générale d’audience. Cet élément couplé avec les sondages et les statistiques de la TNS permettra alors de présenter des mesures encore plus précises que celle que fait Médiamétrie actuellement (mise à part le fait que TF1 et M6 ne font pas parties du bouquet).

On comprend donc mieux la stratégie de Free en terme de mesure d’audience, qui s’appuiera sur deux vecteurs :

-  la mesure technique et exacte du nombre de téléviseurs actuellement allumés sur Freebox TV (faite par Free).

-  la mesure socio-professionnelle par échantillon, en ce qui concerne les spectateurs de Freebox TV (faite par TNS).

pour retrouver l’émission : http://www.europe1.fr/antenne/fiche_emission.jsp ?id=1202

Sinon en ce qui concerne l’actualité du top 12, on apprend également dans l’émission que les radios devraient également bénéficier de mesures d’audiences propres. Mais ceci devrait probablement sous-entendre la création d’un univers dédié au radios. En effet les radios peuvent déjà apparaître dans le Top 12 car elles se trouvent sur le canal 99, mais elles n’apparaissent pas directement car on ne voit que les catégories (générales, musicales, locales…) dans lesquelles elles se trouvent, d’où un manque de précision.

Autre nouvelle, on apprend par Clement Vasseur sur les newsgroups, que le Top 12 devrait être bientôt disponible sur la télévision via la Freebox, comme chez Neuf Télécom. Ceci permettra de voir en temps réel, quelles sont les programmes qui marchent, et ainsi de zapper directement sur les chaînes concernées.

Et enfin, dernière nouvelle, On peut désormais avoir accès à un graphique décrivant de manière précise l’évolution de l’audience des six premières chaînes au cours des douze dernières heures.

Pour avoir le top 6 : http://audience.free.fr/graphs/top_list.cgi

Source : Freenews