Iliad : sa filiale Jaguar Network a empêché le sabotage du ZEvent 2021

Iliad : sa filiale Jaguar Network a empêché le sabotage du ZEvent 2021

Pour la deuxième fois, Jaguar Network s’est assuré de fournir une connexion internet stable à l’événement caritatif et s’est même chargé de protéger le ZEvent d’une attaque informatique.

Même pour des événements caritatifs, les malhonnêtes sont toujours à l’affut, mais Jaguar Network a veillé au grain. Ce week-end s’est tenu le marathon caritatif ZEvent, au profit de l’association Action contre la Faim. Au total, ces 51 heures de streaming en continu ont mené à la levée de plus de dix millions d’euros pour l’association, un nouveau record mondial. Un évènement assez positif donc, mais qui n’a pas pu être réalisé sans peine.

Les organisateurs de l’évènement, Dach et Zerator, ont renouvelé l’expérience de collaborer avec Jaguar Network, racheté par la maison-mère de Free. En effet, avec cet évènement, une connexion internet solide doit être fournie pour connecter les 51 streamers mais aussi leurs équipes techniques ainsi que toute l’organisation de l’évènement. Un pari réussi, puisque ces 51 membres de la communauté Twitch ont réussi l’exploit de presque doubler les dons collectés par rapport à l’année dernière et pourtant, certains problèmes auraient pu empêcher d’atteindre le pallier symbolique.

Durant les remerciements adressés à tous les participants à l’évènement, les deux organisateurs ont en effet salué l’action de l’entreprise, notamment face à deux obstacles à la connexion. Le premier a été assez simple à régler, mais aurait pu compromettre la connexion de l’événement. Un talus bloquait en effet l’accès à la salle, empêchant son raccordement. Mais le second aurait pu causer un souci bien plus grave : durant la soirée de samedi, une attaque informatique a été lancée à l’encontre du ZEvent.

Comme l’année dernière, l’opérateur a cependant fourni un service de protection face à ce que l’on appelle une attaque DDOS. Ces actions visent en effet à surcharger les serveurs et rendent impossible de garder une connexion stable. Le problème est venu d’une fuite d’IP de la part d’un des streamer durant l’évènement : un plaisantin a ainsi saisi l’opportunité de pouvoir faire planter l’évènement avec un envoi de 20 Gb/s durant près d’une heure. L’opération s’est révélée infructueuse, puisque Jaguar Network a su encaisser la surcharge, fort de ses précédentes expériences durant plusieurs événements d’eSports, parfois visés par ce type d’action.