Free Mobile : des riverains font de la résistance face à l’implantation d’une antenne-relais

Free Mobile : des riverains font de la résistance face à l’implantation d’une antenne-relais

Episode 2. Des habitants de la Réunion ne décolèrent pas et continuent de s’engager contre l’installation d’une antenne-relais Free Mobile à la Plaine Saint-Paul, envisageant même un recours en justice. 

L’affaire remonte déjà au mois d’avril dernier sur l’île de la Réunion où une quatrième mobilisation médiatisée a pris place, visant l’installation d’une antenne-relais Free Mobile. Les habitants d’un lotissement privé de 122 maisons de la Plaine Saint-Paul s’étaient, en effet, déjà mobilisés contre l’implantation d’un pylône de 20 mètres de haut de Telco OI/Free. Les opposants au projet invoquaient notamment les risques potentiels des ondes pour la santé des riverains.

Vent debout face au projet, ces administrés ne veulent pas s’arrêter là. S’ils déclarent avoir eu l’occasion de discuter avec l’opérateur, les réponses apportées par celui-ci n’ont pas vraiment convaincu les riverains. Les risques supposés de l’antenne sur la santé sont toujours évoqués, mais l’utilité de cette antenne est également remise en cause : "Cette antenne va seulement amplifier le réseau alors qu’il y a une zone blanche un peu plus haut. L’intérêt d’une telle installation n’a pas été démontré. J’ai deux enfants. Je n’ai pas quitté Paris pour leur offrir une antenne-relais comme cadre de vie" explique l’un des riverains opposé au projet. Sont évoquées également la présence de deux écoles primaires proche du site d’installation, ainsi que la dévalorisation immobilière des logements. 

L’association de riverains a également pris contact avec un avocat et envisage de porter l’affaire devant un tribunal administratif si la situation ne se débloque pas. D’après l’un des habitants, ils n’ont pas été prévenus du projet et n’ont pas pu recevoir de réponse de la part de l’opérateur ou de la mairie avant la fin des délais autorisant un recours. Affaire à suivre donc pour ce lotissement Réunionnais. 

 Source : Clicanoo