Free Mobile : des riverains vent debout face à l’implantation d’une antenne… à La Réunion

Free Mobile : des riverains vent debout face à l’implantation d’une antenne… à La Réunion

 

 
 
C’est la 4ème mobilisation médiatisée en moins d’un an sur l’île.
 
Lancé en juillet 2017 à La Réunion, Free Mobile est passé un temps à travers les mailles du filet de riverains hostiles à l’implantation d’antennes-relais sur l’île. Il aura finalement fallu attendre août 2018 et le projet d’implantation de la 166ème antenne de Free/Telco OI pour que l’opérateur de Xavier Niel entre dans le viseur d’habitants réfractaires. Une mobilisation qui fait des émules puisque depuis, trois autres projets d’antennes de l’opérateur ont attiré les foudres de Réunionnais anti-ondes. Le dernier en date doit prendre place dans un lotissement privé à la Plaine Saint-Paul, Free Mobile compte y ériger un pylône de 20 mètres de haut au grand dam de plusieurs résidents, lesquels ont manifesté samedi 6 avril, armés de banderoles afin de faire entendre leur voix. "Non à la construction de cette antenne téléphonique, pour le respect de la santé des personnes âgées", "nul est en droit de nous polluer avec les ondes", ou encore "enfants en danger", les messages sont on ne peut plus clair, les habitants s’inquiètent de l’impact des ondes sur leur santé, rapporte Réunion la 1ère. Certains prennent appui sur "des études scientifiques" selon lesquelles des "troubles du sommeil" et "des risques potentiels de cancers" pourraient être engendrés.

De son côté, Free Mobile a tenté de rassurer la population mais les riverains comptent continuer leur action. Un rendez-vous a été pris avec la municipalité dans une dizaine de jours afin de vérifier la validité du permis de construire, accordé à l’opérateur en octobre dernier.