Bouygues Telecom et SFR : des trafics de données ont été détournés vers la Chine

Bouygues Telecom et SFR : des trafics de données ont été détournés vers la Chine

 

Des données destinées à plusieurs opérateurs européens, dont Bouygues Telecom et SFR, ont fait un petit crochet par la Chine. De quoi susciter les inquiétudes.

Le 6 juin dernier, des données destinées aux opérateurs Bouygues Telecom, KPN, SFR et Swisscom ont fait un petit détour qui suscite quelques interrogations et inquiétudes. Les flux sont en effet passés par la Chine, via le réseau de China Telecom. Ce crochet a notamment été remarqué par les ingénieurs de la société Oracle, avec des données en provenance d’un de ses centres de données situés à Toronto et destinées au réseau de SFR. À l’origine de l’incident, la mauvaise transmission d’informations de l’hébergeur suisse Safe Host à l’opérateur chinois China Telecom, concernant plus de 70 000 routes BGP (Border Gateway Protocol).

Si les erreurs avec le protocole de routage BGP (Border Gateway Protocol) arrivent régulièrement, la durée de l’incident laisse dubitatif concernant les mécanismes de protection contre le détournement d’acheminements mis en place pour China Telecom. Celle-ci ne se chiffre en effet pas en minutes, comme cela est généralement le cas, puisqu’on parle de plus de deux heures. Il y a également la question de l’interception et de l’usage de ces données, au regard de la législation chinoise en matière de collaboration avec le renseignement national.

Sources : 01net et FRandroid