Orange et Sosh lancent l’eSIM à destination de leurs abonnés mobiles, une première en France

Orange et Sosh lancent l’eSIM à destination de leurs abonnés mobiles, une première en France

 

Orange n’a pas menti, après avoir annoncé travailler "activement" avec Apple pour proposer l’eSIM sur les derniers et prochains flagships de la marque, l’opérateur historique lance aujourd’hui cette fonctionnalité sur certains iPhone. De quoi prendre une longueur d’avance sur ses concurrents.

Seul opérateur jusqu’à présent à supporter dans l’hexagone l’eSIM présente dans l’Apple Watch cellulaire, Orange et sa marque Sosh sont désormais les premiers à proposer une carte SIM dite virtuelle à leurs abonnés sur mobile. " A partir du lundi 3 juin, les clients Orange et Sosh peuvent activer l’eSIM sur leur smartphone compatible", informe une note interne transmises aux salariés. Dorénavant, les abonnés disposant d’un iPhone Xs, Xs Max, Xr, seuls flagships d’Apple concernés pour le moment, ont la possibilité de bénéficier de deux lignes téléphoniques. Orange précise que " le parcours de renouvellement de leur carte SIM physique en eSIM est disponible sur les canaux digitaux (Espace client web, Orange et moi, my Sosh) ou en boutique physique via Eclair ". Les abonnés souhaitant franchir le pas, obtiendront un QR Code personnalisé "à usage unique qu’ils devront flasher via les réglages ou paramètres de leur smartphone pour activer l’eSIM".

A noter que SFR et Bouygues ont pour objectif de proposer cette fonctionnalité prochainement. De son côté, Free "n’est pas fan de l’eSIM" a fait savoir Xavier Niel lors de la convention Free 2019, estimant qu’elle ne convient pas forcément aux forfaits Free tels qu’ils sont proposés aujourd’hui. La stratégie de l’opérateur ne va pas dans ce sens là. En effet, Free compte simplifier ses offres sur le mobile prochainement. 
 
Mais c’est quoi l’eSIM ?
 
La technologie eSIM désigne une carte SIM directement intégrée au smartphone, à la tablette tactile ou à la montre connectée. Fini la carte SIM à glisser dans un petit tiroir ou à insérer dans un slot après avoir ouvert l’appareil. Celle-ci devient alors « virtuelle », avec de l’électronique directement intégrée au chipset mobile. Au moment d’utiliser son smartphone, il ne reste qu’à aller dans les paramètres du système d’exploitation pour indiquer l’opérateur et la formule d’abonnement choisis, afin d’ouvrir une nouvelle ligne.