Freezone S'inscrire

5G : il faudrait écarter Huawei et surtout se rappeler que l’Europe a ses champions, estiment deux spécialistes de l’Asie

 

Avec l’arrivée de la 5G et la campagne de boycott lancée par les USA contre le groupe Huawei se pose évidemment la question du choix des équipements. Pour l’Institut Montaigne, citant l’analyse de deux spécialistes de l’Asie, il faut s’équiper européen et se passer de Huawei.

À la suite de la campagne de boycott lancée par les États-Unis contre Huawei, dans le cadre du déploiement de la 5G, les réactions des partenaires sont allés d’un encadrement plus strict concernant le choix des équipements (comme en France) à l’interdiction des équipements réseau du groupe chinois (comme en Australie ou au Japon).

S’appuyant sur les conclusions de Mathieu Duchâtel et François Godement, deux spécialistes de l’Asie, l’Institut Montaigne recommande la première option, à savoir celle d’écarter les équipements 5G de Huawei. Selon eux, si Huawei est un élément essentiel pour la concurrence dans le secteur, « l’impossibilité de Huawei de démontrer l’absence de liens étroits et ineffaçables avec le parti-Etat chinois rend nécessaire d’écarter cette entreprise des infrastructures à risque ». Autre point sombre souligné par les spécialistes : « Dès 2011, nous avions constaté qu’il s’agissait de la multinationale qui dépensait le plus en relations publiques à Bruxelles, toutes nationalités confondues. »

Selon les deux spécialistes, il ne faut surtout pas oublier que « les champions européens existent déjà ». Et d’ajouter que « l’omniprésence de Huawei dans les médias a eu tendance à le faire oublier ». En se tournant vers eux, l’Europe assurerait son indépendance industrielle. Or cet aspect « a été une considération secondaire ou inexistante pour la plupart des États et des opérateurs ».

Source : Les Echos

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (22)
Afficher les 17 premiers commentaires...
Posté le 29 mai 2019 à 23h47 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
Bonjour Les "champions européens" ils ne passent pas le second tour, un peu comme d'autres à Roland Garros. Dommage. On ne va pas ralentir les déploiements ici parce que Trump joue au poker menteur avec Xi Jinping, tout de même. Pour la sécurité je suis d'accord. Il vaut mieux éviter certains coins pour poser des relais Huaweï. Puisqu'il y a doute, à nos experts en sécurité de regarder le truc. En attendant on a déjà vécu avec les grandes oreilles US installées au Royaume Uni. Faut juste le savoir, pas se tétaniser pour autant. Si on a si peur d'être espionné par les chinois, y a qu'à parler breton quand on utilise un mobile.

CH56 

Il n'y a pas si longtemps la chancelière est monté au créneau parceque les US espionnait l'Allemagne et même d'autres pays européens s'était on aperçu !!!

C'est pas croyable que ce type agisse en "Trump l'oeil" et qu'on le laisse continuer à décider !!!

Posté le 30 mai 2019 à 10h27 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Mai3 a écrit
ledlyn a écrit Gulliver a écrit Il me semble avoir lu quelque part que Free Mobile, SFR et Bouygues Télécom avaient sélectionner Huawei comme fournisseur officiel de leur futur matériel réseau pour la 5G. Pour la simple et bonne raison que c'est moins cher et de très bonne qualité. Vu le prix actuel des forfaits, je les vois mal choisir un Ericsson réputé cher !  Avant de dire qu'un constructeur est cher, il faut faire une comparaison avec l'ensemble des services et produits et aussi sur le financement. Huawei est souvent aussi la pour le financement ....  Je ne pense pas non plus qu'Ericsson revienne si cher. Surtout si Huaweï doit galérer pour trouver des composants, suite au boycott éventuel, au final ce ne serait pas une si bonne affaire. Mais dire dès le départ qu'on s'interdit le choix de Huaweï ce n'est pas faciliter une négo sur le marché. A mon avis les deux vont largement trouver du boulot en Europe. Pour l'instant c'est Ericsson qui commence à bosser ici. https://reseaux.orange.fr/actualites/ericsson-orange-reseau-mobile-5g

A vrai dire, à moins que ça ait changé récemment, Huawei est quand même bien moins cher que les autres équipementier, pour une qualité similaire. Un bon -20%/-30%. Alors on ne parle que du matériel, pas de la main d'oeuvre qui ne change pas, mais ça reste quand même une différence notable.

Après nous pourrions en tant qu'européens, avantager les entreprises "locales", mais bon il faudrait déjà qu'il y ait une envie pour ça. 

Avatar du membre
CH56
Envoyer message
 
5647 points
Posté le 30 mai 2019 à 14h36 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
jinge333 a écrit
A vrai dire, à moins que ça ait changé récemment, Huawei est quand même bien moins cher que les autres équipementier, pour une qualité similaire. Un bon -20%/-30%. Alors on ne parle que du matériel, pas de la main d'oeuvre qui ne change pas, mais ça reste quand même une différence notable. Après nous pourrions en tant qu'européens, avantager les entreprises "locales", mais bon il faudrait déjà qu'il y ait une envie pour ça. 

Bonjour jinge333

C'est très possible, ils assurent d'ailleurs la moitié des équipements Bouygues je crois. Mais leurs prix bas ne tiendront pas longtemps s'ils sont privés des puces Qualcomm qui seront nécessaires aux small cells de la 5G. A moins que le GVT chinois ne les finance, comme c'est toujours le cas pour les industries qui s'exportent.

De toute façon, ils sont bienvenus ici, sauf en Ile-de-France ou sur les cœurs de réseaux. Et sauf aussi sur les équipements "sensibles", par exemple les secteurs stratégiques, transports, administrations, gendarmerie etc.

Politiquement la position de l'actuel président US est très critiquée, y compris par certains secteurs de production aux USA, et elle commence à énerver pas mal de monde en Europe. Si ce n'était l'Allemagne qui freine, il y a longtemps qu'il y aurait eu des contournements voire des rétorsions.

Par principe, Huaweï pour les équipements passifs en Europe est une évidence qui doit continuer, faute de quoi bonjour les marges que se feraient les autres.

Il fut un temps où il y avait en France des pointures en télécom. Qui bossent à présent à l'étranger, quel dommage. Mais oui, il faudrait une volonté.

Posté le 31 mai 2019 à 07h24 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter

Parce que les équipementiers US n'ont pas de liens avec la NSA, la CIA etc ?

Deux spécialistes de l'Asie ??

Encore des idiots utiles et qui n'ont même pas compris que c'est juste une guerre commerciale par le biais politique initiée par les USA.

A ce que je sais, ce ne sont pas les chinois qui nous ruinent  mais bien le système financier arrivé des USA. Et nos "élus" n'ont pas besoin des conseils des chinois pour transformer le pays en dictature.

Posté le 01er juin 2019 à 20h02 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
CH56 a écrit
jinge333 a écrit A vrai dire, à moins que ça ait changé récemment, Huawei est quand même bien moins cher que les autres équipementier, pour une qualité similaire. Un bon -20%/-30%. Alors on ne parle que du matériel, pas de la main d'oeuvre qui ne change pas, mais ça reste quand même une différence notable. Après nous pourrions en tant qu'européens, avantager les entreprises "locales", mais bon il faudrait déjà qu'il y ait une envie pour ça.  Bonjour jinge333 C'est très possible, ils assurent d'ailleurs la moitié des équipements Bouygues je crois. Mais leurs prix bas ne tiendront pas longtemps s'ils sont privés des puces Qualcomm qui seront nécessaires aux small cells de la 5G. A moins que le GVT chinois ne les finance, comme c'est toujours le cas pour les industries qui s'exportent. De toute façon, ils sont bienvenus ici, sauf en Ile-de-France ou sur les cœurs de réseaux. Et sauf aussi sur les équipements "sensibles", par exemple les secteurs stratégiques, transports, administrations, gendarmerie etc. Politiquement la position de l'actuel président US est très critiquée, y compris par certains secteurs de production aux USA, et elle commence à énerver pas mal de monde en Europe. Si ce n'était l'Allemagne qui freine, il y a longtemps qu'il y aurait eu des contournements voire des rétorsions. Par principe, Huaweï pour les équipements passifs en Europe est une évidence qui doit continuer, faute de quoi bonjour les marges que se feraient les autres. Il fut un temps où il y avait en France des pointures en télécom. Qui bossent à présent à l'étranger, quel dommage. Mais oui, il faudrait une volonté.

Oui, une forte volonté €uropéenne ! Ils nous bassinent avec leur €urope..., il faut qu'ils nous démontrent que c'est possible sans HUAWEÏ...

Possible ? undecided

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide