Canal+ met la main sur l’un des principaux opérateurs indépendants de télévision payante en Europe pour 1 milliard d’euros

Canal+ met la main sur l’un des principaux opérateurs indépendants de télévision payante en Europe pour 1 milliard d’euros

Le groupe Canal+ se renforce davantage à l’international et va bientôt pouvoir revendiquer 20 millions d’abonnés dans le monde dont 12 millions en Europe, en annonçant aujourd’hui le rachat de M7. Une opportunité en or de valoriser ses contenus originaux à l’étranger.

Détenu par Astorg, l’un des principaux fonds européens de private equity, M7, agrégateur et distributeur de chaînes locales et internationales, par satellite et plateformes OTT, a un nouveau propriétaire qui n’est autre que le groupe Canal+. La filiale française de Vivendi vient d’en faire l’acquisition pour plus d’1 milliard d’euros et un chiffre d’affaires supérieur à 400 millions d’euros, soit la plus grosse prise depuis TPS selon Maxime Saada, président du directoire du groupe.

Une belle opération puisque M7 compte actuellement 3 millions d’abonnés en Belgique, Pays-Bas, Autriche, République Tchèque, Slovaquie, Hongrie et Roumanie. Cet important opérateur de télévision payante en Europe distribue des grandes chaînes gratuites nationales et des labels internationaux de premier plan, dont Disney Channel, HBO, Eurosport, National Geographic, et Nickelodeon.

"M7 constituerait une plateforme de distribution complémentaire pour l’ensemble des contenus produits par le groupe Canal+", indique ce dernier dans un communiqué. De quoi amortir en partie les 3 milliards d’euros qu’il investit chaque année dans la production de contenus. 

Par ailleurs, ce développement permettra au groupe "de s’étendre sur des territoires européens complémentaires comptant 36 millions de foyers pour près de 90 millions d’habitants au total." A l’issue de l’opération, toutefois soumise à l’approbation de la Commission Européenne, le groupe Canal+ totalisera près de 20 millions d’abonnés dans le monde, dont 12 millions en Europe.

Maxime Saada, Président du Directoire du Groupe CANAL+, a déclaré : « Cette acquisition d’envergure nous permettrait de renforcer notre capacité de distribution et de faire rayonner plus largement les contenus issus de notre catalogue et de nos nombreuses activités de production en Europe. »