Clin d’oeil : un splendide palmier royal Free Mobile sort de terre à la Réunion

Clin d’oeil : un splendide palmier royal Free Mobile sort de terre à la Réunion

Si Free Mobile dispose en France métropolitaine de pylônes de type palmier royal artificiel, ce n’était pas le cas à la Réunion. C’est désormais chose faite.

"C’est le premier d’une longue série", rapporte notre correspondant sur l’île Dylan Legros. Free Mobile vient en effet de faire le choix de l’habillage "palmier royal" pour l’implantation de cette 178ème antenne sur les 187 activées à la Réunion. En optant pour ce camouflage, l’opérateur permet d’obtenir un faible impact environnemental par rapport à un pylône de type tube ou autostable, lorsque celui-ci est situé dans un environnement naturel au milieu d’une végétation du même type.

 
 
Habituellement, ce type de palmier royal artificiel est doté d’un tronc en acier galvanisé recouvert par de la fibre de verre. Pour renforcer l’apparence de l’écorce d’un palmier royal, des surcouches en fibre de verre avec des épaisseurs variables sont réparties sur la surface. S’agissant du feuillage, celui-ci est constitué de matériaux rigides (en acier ou en plastique suivant les dimensions et le poids des éléments), lequel doit supporter les conditions climatiques les plus extrêmes. Le feuillage artificiel est réalisé pour camoufler au maximum les équipements présents sur le pylône et obtenir les formes réelles d’un palmier royal. 
 
Pour rappel, la palette d’habillages est aujourd’hui variée. Des antennes mobiles sont parfois cachées dans des cheminées factices, clochers d’églises, faux étages ou encore déguisées en pins. Il faut l’avouer les opérateurs usent parfois d’ingéniosité pour réduire l’impact visuel de leurs équipements.