SFR rachète en catimini un troisième opérateur français, et gagne 1,5 million d’abonnés en très peu de temps

SFR rachète en catimini un troisième opérateur français, et gagne 1,5 million d’abonnés en très peu de temps

 SFR s’est emparé du MVNO français Prixtel. Grâce à trois rachats coup sur coup, l’opérateur de Patrick Drahi va ajouter 1,5 million de clients à son parc.

Les MVNO donnent soif à Bouygues Telecom et SFR, la consolidation se poursuit. S’il a d’ores et déjà annoncé le rachat en mai dernier d’Afone Participations (50% de l’activité RegloMobile) et ses 770 000 clients, puis ce 20 septembre de Coriolis Telecom et ses 500 000 abonnements fixes et mobiles, l’opérateur au carré rouge a mis discrètement la main entre temps sur un autre opérateur, Prixtel. Si les deux acteurs n’ont pas officialisé l’opération, La Tribune révèle un rachat bouclé le 25 juin dernier, aucun prix n’a pour l’heure été communiqué. Depuis le mois de juillet, ce MVNO et ses prix flexibles lancé en 2004, a d’ailleurs décidé de n’utiliser que le réseau de SFR au détriment de celui d’Orange. Prixtel compterait aujourd’hui 300 000 abonnés. Auréolé de trois acquisitions en 2021, SFR va ainsi empocher 1,5 million de clients.

Bouygues Telecom a pris pour sa part fin 2020 le contrôle du numéro 5 du mobile en France, Euro Information Telecom (EIT), filiale du groupe bancaire CIC-Crédit Mutuel spécialisée dans les services de téléphonie mobile opérant à travers des marques telles qu’Auchan Telcom, Cdiscount Mobile, CIC Mobile, Crédit Mutuel Mobile ou NRJ Mobile. De quoi renforcer son parc 2 millions d’abonnés et dépasser Free Mobile. Les MVNO indépendants sont aujourd’hui en voie disparition.