Freezone S'inscrire

5G : l’Arcep veillera à rester "dans un ordre de grandeur raisonnable" lors de l’attribution mais les opérateurs auront des obligations

 

Programmée en septembre prochain, l’attribution des fréquences 5G approche à grands pas et ses modalités se précisent. Orange, Free, SFR et Bouygues auront de nouvelles obligations.

C’est en tout cas ce qu’envisage l’Arcep. Dans les lignes du Figaro, Sébastien Soriano, président du régulateur a fait savoir « qu’il y a aura une forme d’obligation pour les opérateurs à être diligents pour les entreprises, notamment pour la couverture de sites. Ils devront faire une offre. A quatre, il y aura une dynamique de concurrence », allusion faite à la non réservation actuelle de fréquences pour les entreprises.

Par ailleurs, Sébastien Soriano a rappelé l’importance de préserver les capacités d’investissements d’Orange, Free, SFR et Bouygues. Si les enchères 5G se sont envolées en Italie et en Allemagne, la police des télécoms tient à rassurer les opérateurs : « L’Arcep veillera à ce que l’on resterais un ordre raisonnable pour l’attribution de fréquences. Leur valorisation n’est pas un exercice absolu, cela dépend des obligations qui vont avec ».

Même son de cloche du côté du gouvernement, lequel a publié le 10 mai une lettre explicitant les premiers éléments de cadrage de cette attribution. Le souhait, aller plus loin que les exigences de l’Union européenne avec non pas au moins une ville couverte, mais « plusieurs villes », lors du lancement prévu courant 2020. L’accent sera également mis sur le fait que le déploiement doit évidemment concerner les grandes villes pour désengorger les réseaux, mais également englober les milieux ruraux ou montagnards. Voilà pourquoi « la mutualisation des réseaux » est suggérée, afin de permettre un « calendrier raisonnable » et aux opérateurs de s’y retrouver en termes d’investissements. Et d’ajouter que « la bonne couverture mobile de l’ensemble du territoire est un objectif majeur ».

Au sujet du coût, l’Etat a indiqué que le prix de réserve sera fixé d’ici l’été par la commission des participations et des transferts, avec la promesse d’un « juste milieu », afin de permettre « des infrastructures numériques de qualité », tout en permettant au prix plancher de « constituer un critère substantiel des attributions ».

N’oubliant pas enfin de mettre en exergue « les formidables relais de croissance » que sont la fibre et la 5G, l’Arcep appelle les opérateurs à apprendre à monétiser la cinquième génération de téléphonie mobile, avec le développement de nouvelles offres en s’ouvrant par exemple aux villes intelligentes, au secteur du jeu vidéo ou encore aux voitures connectées.

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (6)
Afficher le premier commentaire.
Posté le 21 mai 2019 à 13h45 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Si l'ARCEP est aussi ferme sur les obligations que par le passé, ca doit faire trembler les 3 historiques.

Posté le 21 mai 2019 à 13h53 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

C'est débile, faire des enchères c'est fait juste pour tirer le max de bénefs, point.

Si le but est de ne pas faire monter les prix pour pas nuire aux capacités d'investissement, que l'état fixe ce prix et les engagements associés !

Dans le cas contraire:

- si tous les opérateurs ne son pas assurés d'obtenir des fréquences, ils vont devoir miser haut pour se l'assurer, donc ça va à l'encontre e la volonté annoncée

- si tous les opérateurs sont assurés d'avoir des fréquences, pourquoi miser plus que le prix de réserve, donc pourquoi faire des enchères ?

Posté le 21 mai 2019 à 13h57 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit
C'est débile, faire des enchères c'est fait juste pour tirer le max de bénefs, point. Si le but est de ne pas faire monter les prix pour pas nuire aux capacités d'investissement, que l'état fixe ce prix et les engagements associés ! Dans le cas contraire: - si tous les opérateurs ne son pas assurés d'obtenir des fréquences, ils vont devoir miser haut pour se l'assurer, donc ça va à l'encontre e la volonté annoncée - si tous les opérateurs sont assurés d'avoir des fréquences, pourquoi miser plus que le prix de réserve, donc pourquoi faire des enchères ?

Ca c'est pour les finances de l'Etat!!!!

Posté le 21 mai 2019 à 18h12 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Penther Sechs a écrit
C'est débile, faire des enchères c'est fait juste pour tirer le max de bénefs, point. Si le but est de ne pas faire monter les prix pour pas nuire aux capacités d'investissement, que l'état fixe ce prix et les engagements associés ! Dans le cas contraire: - si tous les opérateurs ne son pas assurés d'obtenir des fréquences, ils vont devoir miser haut pour se l'assurer, donc ça va à l'encontre e la volonté annoncée - si tous les opérateurs sont assurés d'avoir des fréquences, pourquoi miser plus que le prix de réserve, donc pourquoi faire des enchères ?

Ce n'est pas parce que tous les opérateurs auront des fréquences, qu'ils en auront tous autant.

Il va probablement y avoir 145 MHz  dans les enchères. Donc il est possible de filer 20 MHz à tout le monde et de mettre 3 lots supplémentaires pour qu'ils se battent entre eux.

Il y a aussi l'inconnue du devenir des fréquences WiMax qui sont en plein dans la bande 5G. 

Posté le 21 mai 2019 à 20h21 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pour valoriser la 5G, mettre les 10 Go à 1 €, au delà des 250Go pour 20€.

Ça fait 500 Go pour 45€, 1 To pour 95€. L'illimité ou rien, c'est fini! C'était bon pour faire oublier un peu l'itinérance, et faire rêver. Il faut revenir sur Terre, près de 90% de couverture, c'est pas mal pour ce faire.

Que ceux qui économisent sur la box avec leurs routeurs 4G payent le réseau dont ils usent plus que la moyenne, et que ce soit peu cher pour les autres.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Souhaitez vous que Free Mobile propose à tous son forfait Toké avec 50Go de data à 9,99€/mois à vie ?
Image vide