Droits sportifs : Netflix n’écarte pas l’idée et reste à l’écoute des opportunités

Droits sportifs : Netflix n’écarte pas l’idée et reste à l’écoute des opportunités

Ouvert à l’idée de nouveaux contenus pour enrichir sa plate-forme de streaming, Netflix reste ouvert aux retransmissions sportives, notamment pour la F1.

S’ils n’ont pas totalement remplacé les acteurs traditionnels de la télévision, les géants du streaming tels que Netflix, Amazon ou Disney font désormais partie du paysage audiovisuel. Au-delà des films, séries et documentaires, ils commencent également à regarder du côté des droits sportifs pour les retransmissions en direct.

On peut citer Amazon qui a remporté les droits de la Ligue 1 au nez et à la barbe de Canal+ pour proposer les matchs de la compétition à ses abonnés Prime. Mais on sait aussi Netflix intéressé. Dans le cadre d’une entrevue accordée au journal allemand Der Serspiegel, le co-fondateur et CEO du géant américain, qui revendique plus de 200 millions d’abonnés à travers le monde, a d’ailleurs affirmé ne pas écarter l’idée, que ce soit pour le sport automobile ou le football.

“Il y a quelques années, les droits de la Formule 1 ont été vendus. À l’époque, nous ne faisions pas partie des candidats, mais aujourd’hui, nous l’envisagerions”, a indiqué Reed Hastings. L’intérêt pour la Formule 1 s’expliquerait par le succès que rencontrent la série documentaire Drive to Survive et le film documentaire Schumacher.

“Nous ne possédons pas la Bundesliga (NDRL : Le championnat de football allemand). Ils peuvent conclure des accords avec qui ils veulent. Mais ce type de contrôle serait une condition préalable pour que nous puissions offrir à nos clients une bonne offre”, a-t-il également déclaré concernant le football.

Sources : TeleSatellite et France Racing