Grâce à la mise à jour de ses Freebox, Free fait un grand bon en avant au classement mondial de l’IPV6

Grâce à la mise à jour de ses Freebox, Free fait un grand bon en avant au classement mondial de l’IPV6

Le mois dernier, Free lançait une mise à jour des serveurs des ses différentes Freebox. Celle-ci apportait surtout comme évolution, l’adoption par défaut de l’IPV6, et la fin de la possibilité de le désactiver, comme l’avaient expliqué les développeurs Freebox : "l’IPv6 est délivré aujourd’hui sous forme de tunnel (6RD) au dessus l’IPv4 (dit natif). En raison des évolutions internes de notre réseau, le système va progressivement être inversé, et c’est désormais l’IPv6 qui sera natif, et l’IPv4 délivré sous forme de tunnel"

Et cette nouvelle volonté de Free de basculer ses abonnés en IPV6 a des conséquences directes. En effet, dans le classement du déploiement de l’IPv6 publié ce mois de mai, Free fait un bon en passant de la 28ème place le mois dernier à la 17ème place ce mois-ci. Selon ce classement, l’IPV6 a été déployé à 72,73% sur le réseau de Free.

Classement mondial du déploiement de l’IPv6 par opérateur

Pour rappel, l’iPV6 doit à terme remplacer l’iPv4, qui ne peut pas générer suffisamment d’adresses. Grâce à des adresses de 128 bits au lieu de 32 bits, IPv6 dispose d’un espace d’adressage bien plus important que l’IPv4. Si le déploiement de ce nouveau protocole est relativement compliqué à mettre en place (nécessitant une période de transition avec la cohabitation des deux protocoles iPv4 et iPv6), Free mène la danse en France mais ne laissera plus l’abonné choisir entre l’IPV4 et l’IPV6, comme c’était le cas jusqu’à présent.

Merci g6asso