La Freebox Delta ne relance pas la machine sur le fixe au 1er trimestre, Free perd encore des abonnés malgré un nouveau record sur la fibre

La Freebox Delta ne relance pas la machine sur le fixe au 1er trimestre, Free perd encore des abonnés malgré un nouveau record sur la fibre

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Free. La Freebox Delta et One n’ont pas réussi à enrayer la perte d’abonnés sur le fixe lors des trois premiers mois de l’année.

A l’occasion de son "Capital Market Day", autrement dit la journée des investisseurs, la maison-mère de Free a dévoilé ses résultats pour le 1er trimestre 2019. Commercialement, la mauvaise passe persiste sur le mobile mais aussi sur le fixe même si les signes d’un rétablissement sont de plus en plus perceptibles. Sur ce segment, l’opérateur de Xavier Niel a toutefois perdu 16 000 abonnés sur la période contre une fuite de 32 000, 14 000, 19 000 et 28 000 clients lors des quatre trimestres précédents.

Malgré cette perte net d’abonnés fixe, Free se félicite de renforcer son statut de leader alternatif sur la Fibre optique en enregistrant un nouveau trimestre record, avec 150 000 recrutements nets, pas loin d’Orange. "L’accélération engagée en 2018 se poursuit, avec près de 500 000 abonnés recrutés sur la Fibre au cours des 12 derniers mois. Le groupe compte désormais plus de 1,1 million d’abonnés FTTH, soit près d’un cinquième de sa base d’abonnés Fixe" se félicite l’opérateur de Xavier Niel. Dommage, aucun chiffre de recrutement n’a été dévoilé sur la Freebox Delta et One.

Conséquence de cette fuite d’abonnés persistante, le chiffre d’affaires services fixe est en recul de -2,7% au 1er trimestre 2019, une baisse moins importante qu’au dernier trimestre. Celui-ci s’établit à 654 millions d’euros au 31 mars 2019.

Bonne nouvelle enfin, le revenu moyen par abonné haut et très haut débit est en hausse de 70 centimes sur le trimestre, à 32,50 euros, avec une base d’abonnés à faible ARPU en recul par rapport au 4ème trimestre, en raison de la politique plus rationnelle de ventes privées. L’ARPU bénéficie également des premiers effets positifs de l’offre de livres numériques, incluse au 1er trimestre 2019 dans certaines offres.

S’agissant des objectifs de l’opérateur sur le fixe, on retrouve une hausse de la base d’abonnés FTTH de plus de 500 000 abonnés par an, 2 millions d’abonnés en 2020 et 4,5 millions en 2024. Free prévoit également 22 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022 et environ 30 millions à fin 2024.

 

A voir aussi :