Free Mobile remporte une bataille juridique autour de l’implantation d’une antenne-relais

Free Mobile remporte une bataille juridique autour de l’implantation d’une antenne-relais

A Fontaine-Etoupefour, une commune située dans le Calvados, Free Mobile est enfin autorisé à construire son antenne-relais. Le tribunal administratif de Caen vient d’annuler la décision du maire, opposé au projet.

La mairie va devoir verser 1 500 € à l’opérateur de Xavier Niel mais peut faire appel de la décision. Vent debout face au projet d’implantation d’un pylône de Free Mobile dans un bois classé, le maire avait quelques raisons d’y croire lors de l’audience quand le rapporteur public a penché en sa faveur : « Ce n’est pas parce qu’un paysage est dégradé qu’il peut l’être encore davantage » , a lancé le magistrat estimant que ce projet infligerait des dégradations visuelles au paysage. Ce à quoi Free Mobile a répondu que « des arbres masqueront en partie le pylône », qu’une ligne Haute tension était déjà présente et que la solution technique prévue permettra de réduire efficacement l’impact environnemental.

Verdict, le tribunal administratif de Caen a décidé d’annuler la décision du maire en indiquant que le site envisagé est situé « dans de vastes plaines agricoles, traversées par deux routes départementales. Le choix d’un pylône de type treillis métallique permet également de limiter cet impact". Et de conclure que cette implantation ne porte pas atteinte "au caractère ou à l’intérêt du site."

 

Source : Ouest France