Assistant virtuel: En retard sur Free, Orange et Bouygues, SFR tente de rattraper ses concurrents mais avec une simple télécommande vocale

Assistant virtuel: En retard sur Free, Orange et Bouygues, SFR tente de rattraper ses concurrents mais avec une simple télécommande vocale

Permettre de commander sa box vocalement semble être devenu un nouvel enjeu pour les opérateurs : après Ok Freebox sur la Freebox Delta et l’enceinte connectée Djingo d’Orange qui a été annoncée l’année dernière, c’est désormais SFR qui propose de commander ses box à la voix à ses nouveaux abonnés avec… une télécommande vocale. 

A l’heure où Free et Orange lancent leurs assistants vocaux, SFR décide donc de proposer simplement une télécommande vocale sur ses box, une fonction existante sur d’autres box depuis plusieurs années.

Les nouveaux abonnés SFR pourront désormais utiliser leur télécommande comme un micro pour formuler des ordres vocalement à leur box. La nouvelle télécommande munie du bouton permettant l’utilisation du microphone a déjà été fournie aux abonnés ADSL de l’opérateur au carré rouge depuis le 29 janvier 2019, et est désormais fournie à ses abonnés très haut débit pour les commandes effectuées depuis le 19 avril dernier. La fonctionnalité quant à elle a été activée sur les décodeurs TV de SFR le 23 avril 2019.

Cette télécommande n’étant disponible que pour les abonnés ayant commandé leur box après les dates énoncées ci-dessus, il n’est pas possible pour l’instant de savoir si les anciens abonnés auront accès à celle-ci.

Ce concept existe depuis longtemps et est presque déjà dépassé : la télécommande de la Freebox Mini 4K était déjà équipée de ce type de fonctionnalité et celle de la Bbox Miami de Bouygues aussi, en utilisant Google assistant qui est un vrai assistant vocal. En prenant en compte les dates de sorties de chacune de ces box (10 mars 2015 pour la Mini 4K, 3 avril 2016 pour la Bbox Miami), on peut voir un très clair retard de la part de SFR. Sans compter qu’il existe depuis longtemps des applications mobiles permettant de contrôler les Freebox à la voix (Free Zap player par exemple, incluait cette fonctionnalité en 2013 sur Android). L’avenir est plutôt dorénavant aux assistants vocaux, avec l’arrivée notamment de la Freebox Delta l’année dernière qui intègre Alexa et un assistant vocal développé par Free : Ok Freebox, pour gérer à la fois sa box mais aussi ses équipements connectés.On peut également noter la présence de l’assistant Freebox, utilisant Google assistant sur la Freebox Revolution via votre smartphone. Orange, qui avait pourtant annoncé Djingo en avril 2018,est lui un petit peu en retard sur son concurrent Free puisque la date de sortie de son enceinte connectée permettant de gérer l’écosystème de l’opérateur historique est sans cesse repoussée, la dernière date annoncée étant avril 2019, mais toujours aucun signe de l’assistant vocal à l’horizon. 

Pour revenir aux box de SFR, le principe est très simple : les abonnés dotés de cette télécommande n’auront qu’à appuyer sur le bouton dédié de la nouvelle télécommande et énoncer leur ordre, puis de laisser leur décodeur TV faire le reste. Diverses commandes sont présentées sur le site d’assistance de SFR comme celles-ci :

-  Zapper, contrôler le volume, enregistrer.

-  Ouvrir « Maintenant à la TV » ou le Guide TV.

-  Lancer ou reprendre la lecture d’un contenu (VOD, replay, live…).

-  Ouvrir des applications (RMC Sport, Netflix…).

-  Mettre une chaîne en PIP et switcher avec la capsule.

-  Se rendre dans le dossier des enregistrements.

-  Accéder au réglages de la box.

Les fonctions sont donc bien celles d’une télécommande virtuelle et la différence avec les assistants virtuels actuels est énorme. L’assistant virtuel permet bien plus d’actions et interagit bien plus avec les abonnés qu’une simple télécommande vocale. De plus, cette télécommande est limitée à l’utilisation de la box, ce qui n’est pas le cas avec les assistants vocaux. C’était déjà le cas avec Google assistant sur les box sous Android TV de Free et Bouygues qui permettait des recherches sur le web par exemple, encore plus pour Alexa et Ok Freebox sur la Freebox Delta qui permettent même de gérer les équipements connectés de la maison et l’assistant Djingo annoncé par Orange promet également ce type de service. SFR est donc très clairement à la traîne, à l’heure où les assistants vocaux sont à l’honneur, la télécommande vocale des box de l’opérateur au carré rouge paraît bien désuète.