Le groupe Canal+ perd près de 100 000 abonnés au 1er trimestre, les partenariats avec Free et Orange ne remontent pas la pente

Le groupe Canal+ perd près de 100 000 abonnés au 1er trimestre, les partenariats avec Free et Orange ne remontent pas la pente

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour le groupe Canal+. La filiale de Vivendi continue d’assister en France à une fuite de ses abonnés aussi bien en auto-distribution qu’avec les partenariats noués avec Free, Orange et Bouygues. Son chiffre d’affaires est en recul.

Les chiffres du 1er trimestre confirment la tendance. La filiale de Vivendi cartonne à l’international et continue de laisser des plumes dans l’hexagone où l’hémorragie persiste. Son portefeuille global d’abonnés comprenant les abonnés à la chaîne Canal+, à Canalsat et à Canalplay, est toujours troué, passant de 7,826 millions au 31 décembre 2018 à 7,727 millions au 31 mars 2019. Au total, pas moins de 99 000 clients se sont désabonnés au cours de l’exercice. 

Dans le détail, la base de clients directs en France métropolitaine auto-distribués est la plus touchée, passant de 4 733 millions au T4 2018 à 4 643 000 au T1 2019, soit une perte de 90 000 abonnés sur la période contre 24 000 au quatrième trimestre et 99 000 lors du T3.

D’autre part, le recul de Canalplay et de Canalsat "ne fait qu’annuler la hausse constatée sur la chaîne Canal+", nous fait savoir le groupe. En effet, les accords de distribution noués avec Free, Orange et Bouygues n’ont pas réussi à compenser cette perte, bien au contraire, ces derniers sont toujours dans le négatif en ce début d’année 2019 malgré une amélioration notable.

Les recrutements dans cette catégorie accusent une perte de 9 000 abonnés au T1 contre 24 000 au T4 pour une base totale de 3,084 millions fin mars soit tout 56 000 abonnés évaporés sur une année glissante.

Conséquence de ces mauvais résultats, le chiffre d’affaires du Groupe Canal+ s’établit à 1 252 millions d’euros au premier trimestre 2019, en repli de 3,6 % en données réelles, contre 1 298 millions d’euros un an auparavant. "Le chiffre d’affaires de la télévision en France métropolitaine recule en raison de la baisse du portefeuille d’abonnés malgré une nouvelle croissance des abonnés à la chaîne Canal+ au cours des 12 derniers mois", indique la filiale de Vivendi.
 
Motif de satisfaction, les activités à l’international continuent de fortement progresser. Le nombre d’abonnés y a augmenté de près de 700 000 sur douze mois glissant.