Année record pour la fiction française, audiences excellentes mais créations originales encore trop timides

Année record pour la fiction française, audiences excellentes mais créations originales encore trop timides

La fiction française au top de sa forme avec 995 heures de production produite en 2018, une augmentation de 14,3 % par rapport a 2017 qui comptabilisaient 871 heures de productions selon un rapport du CNC publié le 11 avril. Le volume de fiction a atteint son plus haut niveau depuis 1996. Les feuilletons quotidiens prennent de plus en plus de place dans l’ensemble des programmes audiovisuels notamment grâce à « Demain nous appartient » sur TF1 et « Un si grand soleil » sur France 2, ce qui permet d’atteindre 21,1 % de fiction. 

L’investissement est par la force des choses également en hausse de 10,7 % pour atteindre 797 millions d’euros en 2018 contre 719,9 millions en 2017. Le groupe France Télévision reste leader dans le financement de fiction française (274,33 millions) juste devant le groupe TF1 (145,25 millions), suivi de loin par canal + (45,45 millions), Arte France (31,61 millions) et le groupe M6 (31,24 millions) se talonnent, a noter que Arte France n’avait investit que 21,06 millions d’euros en 2017 contre 32,73 millions d’euros pour le groupe M6, ce qui lui permet de passer devant la filiale de RTL Group.

Même si les audiences cartonnent pour la fiction française, les séries proposées restent des adaptations de formats étrangers, de films ou de livres dans la majorité. La création originale reste très timide en France. Mais le plan série qui a été déployé par le CNC devrait permettre de mettre l’accent sur la création de fiction à grand potentiel d’exportation à l’étranger.