Freezone S'inscrire

Mediawan (Xavier Niel) surperforme et compte faire encore mieux en 2019 avec de nouveaux projets

Une année riche en acquisitions, une croissance solide et des idées derrière la tête en 2019. Le spac de Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton vient de lever le voile sur ses résultats financiers pour l’année 2018. Tous les voyants sont au vert.

« En 2018, Mediawan a enregistré de solides performances financières, bénéficiant à la fois de la contribution des acquisitions récentes et d’une forte croissance organique. Cette dynamique illustre la pertinence de notre stratégie axée sur la production et la distribution de contenus premium, facteur clé de différenciation. Nous sommes particulièrement fiers de produire les séries les plus populaires en France et des marques internationales qui seront les succès de demain", se félicite ce matin Pierre-Antoine Capton. Forte d’une offre boostée par 8 acquisitions structurantes depuis sa création, la société audiovisuelle s’est dotée l’année dernière d’une organisation intégrée autour de 4 pôles-métiers et se dit armée pour faire face à l’arrivée de nouveaux acteurs notamment dans la diffusion. Mediawan aborde 2019 "avec confiance et ambition pour tirer parti de la forte demande de contenus premium".

En attendant, les chiffres parlent d’eux-même. La performance du groupe en 2019 est solide avec un chiffre d’affaires de 258,6 M€ contre 115,7 M€ en 2017 grâce à la dynamique de ses sociétés de productions et à la consolidation des sociétés acquises. "A périmètre constant, le chiffre d’affaires croit de +13,0% et atteint en pro-forma 276,1 M€, supérieur à l’objectif initial de 270 M€, indique un communiqué. L’Ebitda atteint 49,1 M€ sur l’exercice 2018 (vs. 26,1 M€ en 2017) soit une marge opérationnelle de 19,0%. Plus précisément, Mediawan Originals, premier producteur de fictions et de documentaires en France avec 17 labels de production, réalise un chiffre d’affaires 2018 de 88,4 M€ et de 93,2 M€ en proforma, en augmentation de +32% sur l’année précédente. "Cette forte hausse provient notamment de la contribution des sociétés nouvellement acquises et des nombreux contenus à succès diffusés en 2018", fait savoir le spac. S’agissant de Mediawan Animation, premier producteur européen d’animation, l’entité affiche un chiffre d’affaires 2018 de 26,8 M€ et de 42,4 M€ en proforma en 2018 (+10%) : "Le pôle s’appuie sur une expertise établie dans le développement de séries TV et de longs-métrages à succès et sur sa capacité éprouvée à développer des franchises en marques mondiales, sources de revenus additionnels".

Au cours de l’exercice 2018, le groupe a comme prévu poursuivi sa stratégie de consolidation avec l’intégration de plusieurs sociétés : Storia Television, Makever, ON Entertainment, Mon Voisin Productions et Mai Juin Productions. Objectif, produire des contenus premium avec des marques reconnues, mais aussi "une forte valeur catalogue adossée au réseau international du Groupe, des perspectives de croissance importantes, et surtout un regroupement de talents exceptionnels". Plus récemment, la société audiovisuelle s’est emparée du premier producteur indépendant de séries, films et documentaires en Italie, Palomar, soit sa première acquisition stratégique hors de France. "Cette alliance contribuera à soutenir et à accroître la diffusion de programmes italiens à l’échelle internationale. Mediawan entend également consolider, grâce à cette acquisition, ses relations avec les diffuseurs italiens et multiplier les opportunités d’adaptation de formats premium qui ont un fort potentiel sur ce marché", détaille le communiqué.

Des perspectives et un programme 2019 alléchant

En 2019, Mediawan prévoit sans surprise de poursuivre sa stratégie de croissance, en s’appuyant sur des leviers clairement identifiés, comme "capitaliser sur la demande exponentielle de contenus premium pour accélérer le développement des activités de production et la création de franchises de premier plan et préparer ainsi la croissance de demain". Mais aussi, "accroître ses capacités de production à l’international et renforcer sa position de leader via des acquisitions ciblées en Europe".

Ce n’est pas tout puisque Mediawan ambitionne aujourd’hui de "lancer de nouveaux projets et développer d’autres sources de monétisation du contenu (l’octroi de licences, le merchandising et la distribution de vidéos via les canaux digitaux)". Le groupe mettra aussi à profit son indépendance et spécificité pour attirer de nouveaux talents et projets prometteurs. "Ces ambitions se traduisent par des perspectives de croissance organique rentable, de l’ordre de 10% par an en moyenne sur le chiffre d’affaires des 3 prochaines années", informe enfin Mediawan. 

 

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)
Afficher les 2 premiers commentaires...
Posté le 11 avril 2019 à 13h31

Ils ont déjà oublié le rebranding des chaînes AB , mais quelle surprise , rien ne changera donc , on le savait .


AQUI
Envoyer message
 
405 points
Posté le 11 avril 2019 à 13h54

Malgré les promesses, toujours aussi nulles les chaines AB

Posté le 11 avril 2019 à 20h29

C'est le vide absolue cet article avec des phrases bateau du type "Le groupe mettra aussi à profit son indépendance et spécificité pour attirer de nouveaux talents et projets prometteurs"

Ou "produire des contenus premium avec des marques reconnues, mais aussi une forte valeur catalogue adossée au réseau international du Groupe"

Bref du langage de financiers qui intéressent pas bcp les geeks que nous somment.

Premium

taduarial
Envoyer message
 
11412 points
Posté le 15 avril 2019 à 00h24

helene et les 7 mains?

Premium

taduarial
Envoyer message
 
11412 points
Posté le 15 avril 2019 à 00h24

tongue-out

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Quelle est votre situation quant à la fibre de Free ?