Free Mobile : l’Arcep lève des restrictions technologiques sur l’utilisation de fréquences dans la bande 900 MHz et 2,1 GHz à La Réunion et à Mayotte

Free Mobile :  l’Arcep lève des restrictions technologiques sur l’utilisation de fréquences dans la bande 900 MHz et 2,1 GHz  à La Réunion et à Mayotte

L’Arcep a supprimé certaines limitations pour l’ensemble des autorisations de fréquences mobiles dans les territoires ultramarins. Free Mobile et Telco OI sont concernés.

 "Certaines autorisations d’utilisation de fréquences délivrées dans les territoires ultramarins avant 2016 contenaient encore des restrictions sur les technologies (2G et/ou 3G) que les opérateurs pouvaient déployer sur certaines bandes de fréquences", a indiqué l’Arcep le 5 avril. A la suite d’une consultation publique, le régulateur a ainsi décidé de mettre en œuvre "la neutralité technologique". Free Mobile est désormais autorisé à déployer la bande 900 MHz et 2,1 GHz avec des technologies autres que GSM et UMTS. Jusqu’à présent, des restrictions l’empêchaient de mettre en œuvre la technologie LTE (4G) sur ces fréquences, et ce depuis le 25 juin 2015. Idem pour Orange.