Freebox Pop et mini 4K : test de Running Cat, un jeu d’adresse mignon pour occuper les enfants

Freebox Pop et mini 4K : test de Running Cat, un jeu d’adresse mignon pour occuper les enfants

Univers Freebox vous propose aujourd’hui le test de Running Cat, un jeu d’adresse pour occuper les petits.

Vous cherchez un jeu simple à prendre en main pour occuper les enfants par un jour pluvieux ? Disponible gratuitement sur les appareils Android TV, et par extension sur les players Freebox Pop et mini 4K, Running Cat pourrait bien faire l’affaire. Nous vous proposons ainsi de le découvrir.

Télécharger Running Cat depuis le Play Store

Pour commencer, il faut se rendre sur le Play Store de Google pour récupérer le jeu Running Cat. Très léger, il pèse 20 Mo. Récente, la dernière mise à jour remonte au 8 juillet 2021.

S’il est gratuit, Running Cat ne vous n’impose d’ailleurs pas une tonne de publicité comme contrepartie. Il y a certes de la publicité vidéo un peu longue (30 secondes, d’après nos propres constations), mais elle n’est pas systématique. Cela la rend, disons, “acceptable”.

Un jeu d’adresse ultra simple

Running Cat est un jeu d’adresse ultra simple. Concrètement, vous contrôlez l’avancement d’un chat sur un parcours vertical où vous attendent des poissons qu’il va falloir récolter. C’est bien connu, les félins raffolent du poisson.

Mais ce parcours est aussi parsemé d’obstacles, à savoir des structures de différentes formes (ronds, carrés ou rectangles) qui sont en mouvement (glissements horizontaux, déplacement circulaire, etc.) et parfois en groupe. Il s’agit de vous cueillir dans votre élan afin de vous faire perdre la partie.

Vous l’aurez compris : votre but est d’aller le plus loin possible en ramassant un maximum de poissons et en évitant les obstacles.

La télécommande Freebox suffit

La progression dans Running Cat consiste à gérer l’avancement de votre chat. L’animal court lorsque l’on appuie sur la touche au milieu de la croix directionnelle de la télécommande Freebox et s’arrête automatiquement lorsqu’on la relâche. Pas besoin de manette, donc.

On ne peut en tout cas plus simple et facile pour la prise en main par un enfant. Le bambin devra donc essentiellement réfléchir et appuyer au bon moment pour ne pas entrer en collision avec une structure.

Des graphismes loin d’être moches

Comme vous pouvez le voir sur les quelques captures, les graphismes du Running Cat sont simples et très enfantins, comme le jeu en lui-même finalement. Pour autant, ils restent relativement propres et ne s’annoncent pas comme un frein à l’adoption par un enfant.


VERDICT

Gratuit, mignon, facile à prendre en main, Running Cat mérite tout simplement une place sur votre player Freebox si vous avez des enfants à occuper et dont vous souhaitez développer l’adresse.