Un centre de contact de Free de nouveau classé parmi les entreprises où il fait bon travailler

Un centre de contact de Free de nouveau classé parmi les entreprises où il fait bon travailler

 
Ce soir avait lieu le Palmarès Great Place to Work, qui a récompensé les entreprises françaises où il fait bon travailler. Parmi celles-ci, on retrouve, pour la troisième année consécutive, Equaline, l’un des centres de contact appartenant à Free, situé à Bordeaux, qui se classe à la 12ème place des entreprises de 500 à 5000 salariés.
 
Parmi les raisons qui font d’Equaline une entreprise où les salariés aiment travailler, et comme l’avait expliqué l’année dernière l’un des responsables du Palmarès, il y a volonté de la société de « fluidifier le dialogue et partager les bonnes pratiques entre « Freehelpers », le directeur de centre, les responsables activité ou Angéliques Gérard, organisent des réunions « ambassadeurs » tous les 3 mois. Un représentant volontaire ou élu de chaque équipe recense les sujet qui intéressent ses collègues ». Ces « ambassadeurs » restituent ensuite à l’ensemble du personnel les informations échangées. 
 
Autre projet mis en place en direction des salariés, chaque mois, chaque FreeHelper est invité à répondre à un questionnaire dans lequel il peut exprimer son avis sur le management et sur son travail du quotidien. Et si, par exemple, un FreeHelper a besoin d’aménager ses horaires de travail pour sa vie personnelle, un dispositif est mis en place pour qu’il puisse modifier ses horaires.