Iliad réfléchit toujours à se lancer dans le fixe en Italie et ne changera pas de stratégie sur le mobile

Iliad réfléchit toujours à se lancer dans le fixe en Italie et ne changera pas de stratégie sur le mobile

 

Chaque chose en son temps.

Dans une interview accordée au quotidien Il Sole 24 Ore, le directeur général d’Iliad de l’autre côté des Alpes, Benedetto Levi est revenu sur un éventuel lancement du quatrième opérateur mobile du pays, sur le fixe.  "Possible à l’avenir. Mais pour le moment notre priorité est le mobile" a t-il déclaré faisant état de coûts cachés et des problèmes de transparence sur ce segment."

Lors de la présentation des résultats semestriels d’Iliad en septembre 2017, Maxime Lombardini alors directeur général du groupe, s’était déjà montré ouvert à un lancement d’offres fixes à l’avenir. Celui-ci avait affirmé que l’opérateur réfléchissait à se lancer dans l’internet fixe dans le pays mais seulement « après le lancement et le déploiement » de son réseau et de son offre mobile :

« Même si nous n’avons pas de projet à très court terme, nous avons le sentiment qu’il y a une vraie opportunité dans le l’Internet fixe puisque le pays est relativement peu équipé, a-t-il lâché. Moins de 60% des foyers disposent aujourd’hui d’un accès fixe, là où la France doit être autour de 90%. D’autre part, aucun acteur ne se détache vraiment des autres aujourd’hui. Enfin, le déploiement par Enel, un opérateur de gros, d’un réseau de fibre optique très soutenu par les pouvoirs publics, constitue à nos yeux une opportunité assez unique de rentrer sur ce marché. », a déclaré l’intéressé. 
 

Un an et demi plus tard, Iliad Italia a démontré sa capacité à mettre en place un modèle commercial simple, transparent et innovant avec plus de 2,8 millions d’abonnés . Le groupe poursuit par ailleurs "le déploiement de son réseau mobile afin de basculer le plus rapidement possible sur un modèle à coûts fixes" a-t-il déclaré le 19 mars dernier lors de la présentation de ses chiffres annuels. A ce propos, le réseau propriétaire d’Iliad a commencé à montrer les premiers signes de « vie » à Milan , rapporte Universo Free. Force est de constater qu’Iliad met rapidement en place son réseau, lequel remplacera progressivement le partage RAN avec Wind Tre. 

Contrairement à ce qui se passe encore aujourd’hui avec la concurrence, Iliad le promet : "Nous resterons fidèles à la politique de simplicité des offres, sans coûts cachés et avec des tarifs garantis pour toujours, sans remodulation pour les clients . Pour l’avenir, nous verrons quelles offres lancer. Jusqu’à présent, à chaque prix supérieur sur les nouveaux tarifs, nous avons ajouté 10 Giga plus de données" a fait savoir son directeur général. Fort de ce succès et de la rapidité avec laquelle il déploie son réseau mobile, Iliad pourrait donc plus rapidement que prévu viser le marché du fixe, et venir engranger davantage d’abonnés de l’autre côté des Alpes, via des offres Triple Play.