Les cabines téléphoniques font de la résistance en France

Les cabines téléphoniques font de la résistance en France

Alors que les regards se tournent vers la 5G, les cabines téléphoniques font encore de la résistance dans l’Hexagone. On les trouve en effet dans des zones pas ou mal desservies pour les réseaux mobiles actuels.

Avec le bon vieux bottin, les cabines téléphoniques font partie des vestiges de la téléphonie faisant encore de la résistance en France. Alors qu’elles sont utilisées à peine 30 secondes par mois en moyenne, on en dénombre en effet 465. L’opérateur Orange, ex-France Télécom, qui en gère le parc, s’est pourtant activé pour les retirer. On en comptait en effet 46 000 en 2017.

Les cabines téléphoniques en question se trouvent en fait dans des zones blanches, des zones pas ou très mal desservies par la téléphonie mobile. Une bonne moitié n’est d’ailleurs pas prête d’être retirée, le temps que les opérateurs Bouygues Télécom, Free, Orange et SFR proposent une couverture 3G et 4G jugée suffisante.

Source : La Tribune