BFM TV, RMC : Altice se donne quelques jours supplémentaires pour trouver un accord avec Free

BFM TV, RMC : Altice se donne quelques jours supplémentaires pour trouver un accord avec Free

Si Altice a accepté hier la médiation du CSA dans le cadre de son conflit sur la rémunération de ses chaînes avec Free, le groupe de Patrick Drahi espère renouveler son contrat de distribution avec l’opérateur dans les jours prochains faute d’avoir trouvé un accord dans les délais.

La date limite de l’accord de distribution des chaînes BFM TV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business sur Freebox TV est arrivé à échéance hier soir à minuit. Mais aucun accord n’a été trouvé. La raison selon Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad, Altice n’a pas fait de proposition, les négociations n’avaient donc pas commencé. "On souhaite avoir une discussion constructive mais on n’a toujours pas reçu une proposition de services à valeur ajoutée et un prix articulé. On n’a pas reçu de détails en termes de profondeur, en termes d’exclusivité, en termes de gestion du direct avec le startover" a t-il déclaré hier en marge de la présentation des chiffres annuels du groupe. De son côté, le groupe de Patrick Drahi joue également la carte de l’ouverture après avoir mis sous pression Free la semaine dernière à coups d’annonces sur l’antenne de ses chaînes afin de le faire passer à la caisse. S’il n’a cessé d’assurer demander à discuter depuis neuf mois avec l’opérateur de Xavier Niel, sans recevoir de contre-proposition, Altice a déclaré hier que "Free ne rejette plus le principe d’un accord global portant sur la distribution des chaînes en clair et de leurs services associés contre versement d’une rémunération". Altice se donne ainsi quelques jours supplémentaires pour parvenir à un accord avec Free, rapporte Le Figaro. On peut donc imaginer la signature d’un accord du même acabit que celui trouvé entre TF1/M6 et les opérateurs l’année dernière. En tout cas, une chose est sûre, « les abonnés Freebox continueront de recevoir BFM TV, il n’y a absolument aucun doute sur ce sujet-là. Les chaînes gratuites de la TNT ont vocation à rester gratuites », a indiqué le patron d’Iliad.