Free n’estime pas avoir commis d’erreurs, mais avoir simplement initié une transition vers l’avenir avec la Freebox Delta

Free n’estime pas avoir commis d’erreurs, mais avoir simplement initié une transition vers l’avenir avec la Freebox Delta

L’opérateur, malgré sa contre-performance sur l’année 2018, estime suivre le bon chemin et pour Thomas Reynaud, Directeur Général d’Iliad, la Freebox Delta a un gros potentiel notamment avec la fibre 10G.

Durant sa conférence de presse, le directeur Général d’Iliad, la maison mère de Free, a continué de défendre la Freebox Delta. Si le cap des 100 000 abonnés sur la nouvelle arrivante haut-de-gamme de Free est toujours une source de satisfaction pour Free, plusieurs analystes considéraient cette nouvelle box comme la source des problèmes financiers de Free. Ce que Thomas Reynaud réfute. 

" On n’a pas commis d’erreur stratégique. On prépare l’avenir avec la Freebox Delta. Dans trois-quatre ans, vous voudrez tous avoir la fibre 10 G. Ça vous paraîtra normal."

La fibre 10G, reste l’argument phare de cette conférence de presse lorsqu’il s’agit de la Freebox Delta, puisque le directeur général n’a pas hésité à continuer à défendre le potentiel de cette nouvelle technologie. 

"L’enjeu est de créer de la différenciation et défendre la valeur de l’accès et des services."

Une foi en sa nouvelle box que Free prouve en prévoyant déjà l’année 2019 avec de nouvelles stratégies pour déjouer ses concurrents et être plus accessibles au plus grand nombre. Entre ces nouvelles stratégies qui seront annoncées en Avril 2019 et la révolution mobile promise par Xavier Niel cette année, 2019 devrait être l’année de transformation de Free après une année 2018 qualifiée de transitoire. 

Source : Business Insider