Bras de fer Altice-Free : le CSA s’en mêle et propose une médiation pour éviter une prise d’otage des abonnés

Bras de fer Altice-Free : le CSA s’en mêle et propose une médiation pour éviter une prise d’otage des abonnés

Trouver une issue positive au conflit opposant les deux groupes dont le contrat de distribution arrive à terme dans 5 jours, tel est le souhait du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Le régulateur a jugé bon d’intervenir à l’heure où le bras de fer continue entre Altice et Free. Si le groupe de Patrick Drahi assure réclamer depuis 9 mois une plus juste rémunération pour la diffusion de ses chaînes (BFM TV et Business, RMC Découverte, Story), celui de Xavier Niel dénonce pour sa part "une rupture abusive de contrat" et le promet, "les négociations n’ont jamais commencé". Altice est alors monté au créneau mardi en menaçant son rival de retirer ses chaînes des Freebox ainsi que les services de replay associés.

En réaction, le CSA s’est dit hier "attentif au litige commercial qui oppose depuis quelques jours NextRadioTV et Free, et soucieux de l’intérêt des publics". Avant de proposer aux deux parties " de les recevoir pour contribuer au déblocage de la situation", à condition que ceux-ci prennent "les dispositions nécessaires pour permettre la reprise du dialogue". Car le temps presse, l’accord de diffusion les liant prendra fin le 20 mars. Altice demande entre 5 et 6 millions d’euros à Free, des sommes jugées "trop élevées" par l’opérateur mais aussi par la concurrence.

Source : AFP