Licence 3G : Free marque un point

Licence 3G : Free marque un point

<>

Lors du dernier appel d’offres de l’Arcep pour la quatrième licence mobile française, Iliad avait conditionné sa candidature, rejetée depuis, à l’accès à ces bandes de fréquences 900 MHz […] Le lancement d’un nouvel appel à candidatures pour l’attribution de la 4 ème licence attend le feu vert de l’Elysée.

Afin d’éviter toute mauvaise interprétation, l’Autorité conclut que "la réutilisation des fréquences 900 MHz pour la 3G ne préjuge pas de décisions ultérieures concernant la quatrième licence 3G", pour laquelle Iliad, maison-mère de Free, était le seul candidat mais qui demandait un assouplissement des conditions financières du paiement de cette licence, ce qui a été adopté en décembre par un amendement au projet de loi Chatel.

Affaire à suivre…