Freezone S'inscrire

Iliad/Free ouvre les portes de son data bunker parisien avec "l’ambition de devenir un acteur de référence"

Racheté par Iliad en 2012 et localisé dans un abri antiatomique à 26m sous le sol dans le XVème arrondissement de paris, le data center DC4 doit disposer d’une superficie de 9000m2 après agrandissement, dont 1500m2 de serveurs.

S’il constituait jusqu’en 1991 l’abri antiatomique du ministère des Transports, le data center d’Iliad s’est depuis métamorphosé, au point de devenir une véritable arme pour le groupe de Xavier Niel sur le marché du stockage sécurisé. Agrandi en 2018, ce centre de données va également chauffer 150 logements sociaux bien que sa fonction principale reste d’héberger des données, parfois sensibles. "Les 150 baies de stockage que ce site peut accueillir seront commercialisées en quasi-totalité auprès de clients externes. Sa configuration et ses différentes certifications lui permettent de stocker des données sensibles, médicales par exemple, pour de très longues durées », a expliqué à ce propos à l’Agefi, Thomas Reynaud, directeur général d’Iliad hier lors de la signature au sein même de ce "Data Bunker" d’un nouveau financement de 300 millions d’euros avec la BEI pour le déploiement de la fibre en France.

 

 

A noter que l’acquisition de l’hébergeur Jaguar Network en janvier dernier, permet à Iliad de développer davantage son réseau de data centers dans le but de booster ses capacités dans le suivi des entreprises, du stockage à la sécurisation de leurs données. Aujourd’hui, Scaleway, marque unique du groupe de Xavier Niel avec sous sa bannière trois types d’offres regroupées (cloud, serveurs et data centers), dispose de 4 data centers en Ile-de-France, un autre à Amsterdam et enfin quatre supplémentaires de Jaguar Network, soit neuf centres de données au total.

Iliad revendique aujourd’hui être le 5ème plus grand hébergeur en Europe avec « l’ambition de devenir acteur de référence » dans ce secteur, a ajouté son directeur général. L’une de ses forces, être détenu par des capitaux hexagonaux à l’heure où la question de la souveraineté des données fait débat dans le Cloud.

Source : Agefi

Publié le par
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (15)
Afficher les 10 premiers commentaires...
Posté le 05 mars 2019 à 13h01 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Et au passage ça peut faire office de sauna ?  Mdr. Voilà un bon moyen de renflouer les caisses et faire profiter free pour la baisse des forfaits  Il faut arrêter d'être trop gourmand et faire profiter ses clients pour avoir plus de monde 

Avatar du membre
gdnico
Envoyer message
 
2003 points
Posté le 05 mars 2019 à 14h37 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
Deglace a écrit
Et au passage ça peut faire office de sauna ?  Mdr. Voilà un bon moyen de renflouer les caisses et faire profiter free pour la baisse des forfaits  Il faut arrêter d'être trop gourmand et faire profiter ses clients pour avoir plus de monde 

On peut te dire la même chose arrête de vouloir tous gratuitement. Grace a free on a un des accès internet le moins chère au monde avec des services associés de qualité.

Posté le 05 mars 2019 à 15h04 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un

Pourquoi vous parlez de "Free" ("Iliad/Free ouvre les portes de son data bunker..."), le datacenter n'appartient en rien à la société Free mais à Online, autre société du groupe Iliad. Vous ne la citez même pas...

Aujourd’hui, Scaleway dispose de 4 data centers en Ile-de-France

Scaleway par contre est une marque, les data center ne sont pas à aux non plus puisqu'ils n'ont pas d'existence propre, c'est Scaleway qui appartient, aussi, à Online.

Faire un article sur une société sans jamais la citer en tant que telle, chapeau l'article original de l'AGEFI qui visiblement ne fait pas la différence entre marque et société, justement. Du vrai journalisme financier...

Posté le 05 mars 2019 à 16h10 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
gdnico a écrit
Deglace a écrit Et au passage ça peut faire office de sauna ?  Mdr. Voilà un bon moyen de renflouer les caisses et faire profiter free pour la baisse des forfaits  Il faut arrêter d'être trop gourmand et faire profiter ses clients pour avoir plus de monde  On peut te dire la même chose arrête de vouloir tous gratuitement. Grace a free on a un des accès internet le moins chère au monde avec des services associés de qualité.

Je n'ai jamais dit gratuit ni évoqué le mot gratuit simplement dit revenir au basique ce qui la fait les connaître, envie de m'abonner. Je veux dire tout simplement un prix abordable. C'est donc pour que je garde ma v6 qui me correspond très bien à mes attentes et à ce que j'utilise par contre gros problème avec la 4g ce n'est que la partie qui m'a fait fuir je ne capte pas la 4g free malheureusement dommage 

Posté le 05 mars 2019 à 21h42 Citer le commentaireSignaler le commentaireRemonter en haut de pageDescendre en bas de pagePartager ce commentaire sur Twitter Voter plus un Voter moins un
RipPlay a écrit
Fandequoi a écrit wapamat a écrit Il y a une différence entre "données" et "data" ?? oui, c'est très simple : - si on désire être compris par tout le monde, on utilise "données" - si on veut se la péter et montrer à quel point on est compétent, on utilise "data" sinon, ça veut dire exactement la même chose ET les anglais,avec 45% des mots français qu'ils utilisent depuis des siècles,même si anglicisés,ils se la pètent ?

Il y a des siècles les Anglais pas plus que les Français n'avaient de Data (sauf ceux qui ne savaient compter que 0 et 1 ?). Ils écrivaient à la plume et l'encre les données dans des grimoires en cuir. Ou ils disaient, chantaient, criaient, racontaient les données.

Puis vint l'imprimerie.

Puis vint l'électricité.

Puis vint le téléphone.

Puis les ordinateurs.

Et depuis on parle de Data...

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Si vous attendiez une évolution de la boutique Free Mobile, ce serait :
Image vide