Free, SFR et Bouygues seraient en train de remplacer leurs équipements mobiles par du Huawei

Free, SFR et Bouygues seraient en train de remplacer leurs équipements mobiles par du Huawei

En pleine polémique sur le constructeur chinois Huawei soupçonné par les Etats-Unis d’espionnage via ses équipements mobiles, les européens semblent beaucoup plus prudents. En France, SFR et Bouygues Telecom utilisent du matériel Huawei au contraire de Free jusqu’à présent. De son côté, Orange a déployé récemment plusieurs antennes 5G de la marque chinoise pour des expérimentations en circuit fermé mais assure « qu’il n’y a aucun équipement d’Orange dans le cœur de réseau et dans l’accès radio en provenance de Chine, ni de Huawei, ni de l’autre chinois qui s’appelle ZTE »

Mais les choses semblent être en train d’évoluer en faveur de Huawei. En effet, dans l’Humanité, Claude Josserand, de la CGT Alcatel Lucent International assure que « Free, SFR et Bouygues remplacent les équipements Alcatel par ceux du chinois Huawei, et le gouvernement français, qui ne s’est donné aucun moyen de s’y opposer– bien au contraire puisqu’il a favorisé l’émergence de concurrents privés –, en paye aujourd’hui le prix ». Et le journal l’Humanité de rapporter qu’en octobre dernier, SFR a installé sur son siège parisien sa première antenne 5G construite par Huawei.