Antenne TDF : des agriculteurs se disent “oubliés” et n’acceptent pas d’être mis devant le fait accompli

Antenne TDF : des agriculteurs se disent “oubliés” et n’acceptent pas d’être mis devant le fait accompli

Des agriculteurs dans le Nord s’opposent à l’installation d’une antenne relais par TDF. Ils s’estiment oubliés en raison de leur petit nombre et n’acceptent pas d’avoir été écartés des discussions.

Quelques tensions cette semaine, dans le hameau du Steent’je, dans le Nord de la France. Plusieurs agriculteurs s’opposent en effet à l’installation d’une antenne relais de 24 mètres de haut par l’opérateur d’infrastructures TDF destinée à améliorer la couverture de réseau mobile. 

Les agriculteurs dénoncent le fait de voir une antenne débarquer « du jour au lendemain », d’avoir été « mis devant le fait accompli ». Ils auraient découvert le projet en interrogeant le géomètre passé il y a quelques semaines et en assistant au coulage d’une dalle de béton cette semaine. Selon eux, il n’y a eu aucune communication, ce qui « les a empêchés de réagir ». Ils craignent les problèmes sanitaires et auraient aimé une installation plus loin des habitations. Les agriculteurs s’estiment « oubliés », du fait qu’ils sont « quatre ou cinq, loin de tout ».

Les agriculteurs ont ainsi décidé de bloquer le chantier à l’aide d’un tracteur et d’une remorque, tout en admettant se faire « peu d’illusions ». Face aux protestations, le maire et le chef du chantier ont indiqué que le dossier était en règle. Le maire ajoute que le projet ne peut pas être bloqué, car en conformité avec les codes d’urbanisme et sur le terrain d’un particulier.

Source : La Voix du Nord