Déploiement de la 5G : Free plus actif que ses trois rivaux réunis, Orange toujours premier sur la 3,5 GHz

Déploiement de la 5G : Free plus actif que ses trois rivaux réunis, Orange toujours premier sur la 3,5 GHz

L’Arcep vient de mettre à jour son observatoire du déploiement de la 5G. Free distance toujours ses rivaux en nombre de sites. Orange reste premier sur la 3,5 GHz, la bande cœur offrant les meilleurs débits. SFR tente cravache pour rattraper son retard.

Au 30 avril 2021, le régulateur recense ainsi plus de 14 000 sites opérationnels en 5G, en comptant l’ensemble des bandes de fréquences utilisées par la technologie (700 MHz, 2,1 GHz et 3,5 GHz). Free reste d’ailleurs celui qui propose le plus de sites, à savoir 8 798, mais aussi qui a le plus progressé depuis le 31 mars 2021, avec une évolution de 725 contre 638 pour trois concurrents cumulés. SFR est le deuxième à avoir le plus cravaché, avec 261 nouveaux sites, mais reste dernier au classement, avec 1 417 sites.

Le classement par nombres de sites 5G au 30 avril :

  • Free : 8 798 (+ 725, par rapport au 31 mars)
  • Bouygues Telecom : 2 480 (+ 218)
  • Orange : 1 528 (+ 159)
  • SFR : 1 417 (+ 261)

Free fait toujours cavalier seul sur la 700 MHz, Orange premier sur la 3,5 GHz

Sur les plus 14 000 sites ouverts en 5G, 3 435 sites émettent sur la bande 3,5 GHz, la fréquence reine offrant les meilleurs débits. Leur nombre est passé d’environ 2 800 au 31 mars à 3 435 au 30 avril.

Si Free est premier en nombre des sites 700 MHz avec 8 798 sites, Orange s’empare de la première place concernant les sites 3,5 GHz avec 1 241 sites. Free n’est toutefois pas très loin avec 1 007 émettant sur cette bande reine. Bouygues Telecom et SFR restent loin derrière avec 629 et 558 sites respectivement.

Les couvertures 5G nationales des quatre opérateurs

Montrant des couvertures plus clairsemées pour Bouygues Telecom, Orange et SFR, les cartes nationales ci-dessous parlent d’elles-même. Grâce à l’utilisation de la 700 MHz pour son réseau 5G, Free peut toujours se targuer d’offrir le plus grand réseau 5G de France. Ayant atteint les 50 %, l’opérateur de Xavier Niel vise d’ailleurs les 80 % à fin 2021.