Free vise plus de 80% de la population couverte en 5G à la fin de l’année

Free vise plus de 80% de la population couverte en 5G à la fin de l’année

Déploiement à vitesse grand V pour la nouvelle génération de téléphonie mobile chez Free.

Des objectifs ambitieux, mais réalisables. En six mois à peine, l’opérateur a atteint les 50% de la population couverte en 5G et ne compte pas s’arrêter là. En marge de la présentation de ses résultats trimestriels, l’opérateur annonce un nouvel objectif de couverture : plus 80% de la population devrait pouvoir se connecter au réseau 5G de Free Mobile à fin 2021.

Pour rappel, l’opérateur propose toujours le plus grand réseau de France en nombre de sites, avec 8 806 sites 5G fin avril dernier. Il est d’ailleurs le 1er opérateur alternatif en nombre de sites 3.5 GHz , derrière Orange. Il déploie majoritairement dans les bandes fréquences basses (700MHz), pour une meilleure couverture et une pénétration des murs plus performantes, mais ne délaisse pas la bande “coeur” de la 5G, permettant des débits plus élevés.

Pour continuer à investir dans son réseau, la maison-mère de Free a annoncé la cession “avant la fin de l’année” de sa participation de 30% au capital d’On Tower France, sa co-entreprise créée en décembre 2019 avec le groupe espagnol Cellnex et gérant les infrastructures passives de Free Mobile. Cette opération pourrait rapporter “au moins 600 millions d’euros” à Iliad, espère son directeur financier Nicolas Jaeger.