Free Mobile : plusieurs opposants à une antenne ne lâchent rien et reçoivent finalement des amendes

Free Mobile : plusieurs opposants à une antenne ne lâchent rien et reçoivent finalement des amendes

Des riverains opposés à l’installation d’une antenne étaient à nouveau là pour bloquer l’avancement des travaux. Les gendarmes aussi, mais pour dresser les amendes.

Fin 2020, le tribunal administratif de Rennes a rejeté le recours d’un collectif de riverains s’opposant à l’arrivée d’une antenne 4G de Free. L’opérateur de Xavier Niel avait ainsi le feu vert pour l’implantation d’un pylône à proximité du bourg de Saint-Cadou, à Sizun, commune du département du Finistère. L’équipement de plus de 30 mètres doit plus précisément se retrouver sur la colline du Menez Du.

Sauf que le collectif n’entendait visiblement pas en rester là. Les bûcherons mandatés par Free pour préparer le terrain étaient là ce lundi 17 mai au matin pour la deuxième fois et les opposants aussi pour leur compliquer la tâche. Mais c’était sans compter la venue des gendarmes, venus dresser les amendes. Ils avaient fait le déplacement pour constater le non-respect de l’interdiction de rassemblement de plus de six personnes. Et pour cause puisque les opposants étaient une vingtaine.


(Crédit photo Le Télégramme)

Le collectif réclame une implantation ailleurs. “Plusieurs propositions de terrains ont été faites à la municipalité avant qu’un accord commun entre l’opérateur et la municipalité puisse être trouvé au lieu-dit Menez-Du”, explique-t-il dans un courrier daté du 6 mai. Jean-Pierre Breton, le maire de Sizun explique avoir proposé plusieurs terrains et que c’est l’opérateur qui a retenu l’emplacement.

Source : Le Télégramme